Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Les commandements > La loi et les commandements

La loi et les commandements de Dieu

2 Rois 21:8
Je ne ferai plus errer le pied d'Israël hors du pays que j'ai donné à ses pères, pourvu seulement qu'ils aient soin de mettre en pratique tout ce que je leur ai commandé ET toute la loi que leur a prescrite mon serviteur Moïse.

Exode 33:15-16
Moïse lui dit: Si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d'ici. Comment sera-t-il donc certain que j'ai trouvé grâce à tes yeux, moi et ton peuple? Ne sera-ce pas quand tu marcheras avec nous, et quand nous serons distingués, moi et ton peuple, de tous les peuples qui sont sur la face de la terre?

Exode 33 nous apprend premièrement que Moïse voulait avoir une preuve tangible et visible que Dieu était avec lui et son peuple. Pour Moïse, cette preuve passait par le fait que Dieu fasse une distinction nette entre le peuple hébreu et les autres peuples. Notez bien que Moïse réclame cette distinction après avoir déjà reçu une première fois les tables des dix commandements. Les dix commandements ne constituaient donc pas pour Moïse une distinction particulière !

La différence est faite entre les commandements de Dieu et la loi de Moïse dans cette vidéo :



Qu'est-ce que la loi ?

La loi (telle que désignée par Paul dans Galates) ne consiste pas dans les 10 commandements de Dieu.

Dans Galates 2:16 , il ne faut surtout pas faire dire à Paul ce qu'il ne dit pas :

Galates 2:16
sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.

Premièrement, Paul ne dit pas que les oeuvres de la loi sont nulles, il déclare que l'homme ne peut se justifier par elles.
Notez cependant que le même Paul a écrit:

Romains 2:13
Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.


Deuxièmement, immédiatement dans le chapître suivant, il clarifie ce qu'il entend par « la loi » :

Galates 3:10
Car tous ceux qui s'attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n'observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.

Quand il évoque « la loi », Paul parle du livre de la loi. Qu'est-ce que le livre de la loi ? Qui a écrit le livre de la loi ?

Deutéronome 31:24
Lorsque Moïse eut complètement achevé d'écrire dans un livre les paroles de cette loi, il donna cet ordre aux Lévites qui portaient l'arche de l'alliance de l'Éternel:  Prenez ce livre de la loi, et mettez-le à côté de l'arche de l'alliance de l'Éternel, votre Dieu, et il sera là comme témoin contre toi.

Josué 24:26
Josué écrivit ces choses dans le livre de la loi de Dieu. Il prit une grande pierre, qu'il dressa là sous le chêne qui était dans le lieu consacré à l'Éternel.

Les juifs enseignaient la loi de Dieu à l'aide du livre de la loi de l'Éternel :

2 Chroniques 17:9
Ils enseignèrent dans Juda, ayant avec eux le livre de la loi de l'Éternel. Ils parcoururent toutes les villes de Juda, et ils enseignèrent parmi le peuple.



Et les commandements...

Qui a écrit les commandements ?

Exode 31:18
Lorsque l'Éternel eut achevé de parler à Moïse sur la montagne de Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu.

Exode 32:15-16
Moïse retourna et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main; les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de l'un et de l'autre côté. Les tables étaient l'ouvrage de Dieu, et l'écriture était l'écriture de Dieu, gravée sur les tables.

Exode 34:28
Et l'Éternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles.



Moïse, dans sa colère, jeta les tables de pierre et les brisa. Que fit alors l'Éternel ? Ces commandements étaient-ils importants aux yeux de Dieu ? Il semble que oui, puisque Dieu les fit de nouveau à l'identique...

Exode 34:1
L'Éternel dit à Moïse: Taille deux tables de pierre comme les premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées.

Deutéronome 10:4
L'Éternel écrivit sur les tables ce qui avait été écrit sur les premières, les dix paroles qu'il vous avait dites sur la montagne, du milieu du feu, le jour de l'assemblée; et l'Éternel me les donna.


Avant de remettre les tables de pierre, quelles ont été les toutes dernières recommandations de Dieu à Moïse et sur quel sujet s'étendit-il longuement ?

Exode 31:14-18
Vous observerez le sabbat, car il sera pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera, sera puni de mort; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple. On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l'Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort. Les enfants d'Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d'Israël un signe qui devra durer à perpétuité; car en six jours l'Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son oeuvre et il s'est reposé. Lorsque l'Éternel eut achevé de parler à Moïse sur la montagne de Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu.

L'Éternel Dieu insista très longuement sur l'importance du sabbat, immédiatement avant de remettre les tables de pierre. Est-ce un hasard, selon vous, si le quatrième commandement, celui-là même qui institue le sabbat, commence par « souviens-toi » ?

Exode 20:8
Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.


Vous pensez toujours que c'est un hasard ?... Répondez, si vous le voulez bien, à la question que vous pose Jacques :

Jacques 4:5
Croyez-vous que l'Écriture parle en vain?



Les promesses liées aux commandements des tables de pierre

Exode 19:5-6
Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte.

Juste avant de donner les tables de pierre à Moïse (dans le chapître 20), Dieu promet que si nous écoutons sa voix, nous serons pour Lui un royaume de sacrificateurs. Mais Dieu parlait aux juifs d'Israël, direz-vous... Pourtant les termes de cette promesse se retrouvent dans le livre de l'Apocalypse :

Apocalypse 1:5-6
À celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles!

Jésus aurait-il selon vous délivré de leurs péchés seulement les juifs d'Israël ?

Par ailleurs, comment sont également nommées ces deux tables de pierre ?
Réponse : Les tables du témoignage...

Exode 31:18
Lorsque l'Éternel eut achevé de parler à Moïse sur la montagne de Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu.

Dans le livre de la Révélation, chapître 12, contre qui le dragon sera-t-il irrité et pour quelle raison ? Précisément contre ceux qui ont le témoignage de Jésus.

Apocalypse 12:17
Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

Il est intéressant de noter que le terme « témoignage » apparaît 10 fois dans le livre de l'Apocalypse.

Toujours dans le Livre de l'Apocalypse, il est intéressant de noter les différences de traductions propres à la version Louis Segond (qui n'a pas la réputation de respecter les Saintes Écritures à la lettre...).

Ainsi dans Apocalypse 22:14, là où la Bible Ostervald et la Bible King James parlent d'observer les commandements, la Bible Segond parle de laver des robes :


Cependant, sur ce point bien précis, le doute reste permis, cf cette discussion même si des arguments encore plus lourds étayent bien plutôt l'observation des commandements.

Si l'on cumule tous les arguments de cet article, vous comprenez mieux ce qui a conduit Paul à affirmer :

1 Cor. 7:19
La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu est tout.



Publié le 17-03-2017 par Thierry Riviere  Modifié le 05-03-2018   Copie autorisée (avec mention de l'auteur et lien vers l'article original)

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Les anneaux olympiques sont au nombre de... ?
Répondre en lettre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ