Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > Les juifs et les gentils

Les méchants et les gentils

Pour une raison qui m'échappe, il existe de nos jours des chrétiens qui, soit par complexe, soit par naïveté, soit par angélisme, soit pour les trois raisons à la fois, vouent au peuple de l'Israël contemporain une sorte d'admiration, d'élan du coeur qui les mène parfois à nier les faits ou les évidences bibliques les plus élémentaires.


Les faits, rien que les faits

Jésus était juif et il a effectivement déclaré :

Jean 4:22
le salut vient des Juifs

Quand Jésus affirme que le salut vient des Juifs, n'y voyez strictement aucune espèce d'indication de préférence de race, d'hérédité ou de communauté !

Remettons-donc les choses dans leur contexte. A qui s'adressait-il ? A une femme samaritaine qui revendiquait alors sa parenté avec Jacob :

Jean 4:12
Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?

Et cette femme de continuer, convaincue d'être dans son bon droit :

Jean 4:20
Seigneur, lui dit la femme [...] Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.

Ce à quoi Jésus rétorque alors :

Jean 4:22
Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

Il signifiait et confirmait par là que le salut des hommes ne venait pas des peuples environnants comme les Chaldéens ou les Samaritains mais des Juifs puisque Jésus était juif Lui-même. S'Il avait été égyptien, Il aurait alors dit que le salut venait des Egyptiens !


Un seul troupeau, un seul berger

Ceux qui, de nos jours, s'obstinent à vouloir distinguer les juifs des gentils, élever les uns et rabaisser les autres, et faire une différence entre eux, s'opposent à Jésus-Christ Lui-même :

Jean 10:16
"J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger."

Jésus est on ne peut plus clair : il y a un seul troupeau, pas deux ! Le Corps du Christ est composé des chrétiens. Point. Il n'est pas dit qu'il sera composé d'un troupeau de chrétiens juifs et d'un autre troupeau de chrétiens gentils ! Pourquoi vouloir toujours diviser ? Paul le répète encore :

Romains 10:12
Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent.

Pour autant, Paul souligne que si Dieu a été dur avec les appelés initiaux (les juifs), Il le sera également avec les appelés suivants (les gentils) :

Romains 11:17
Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier, ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. [...] Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains; car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus.


Il est donc bien triste de lire des choses telles que ce passage écrit par une "chrétienne" que j'ai pu relever lors de mes surfs sur Youtube :


Ce qui, traduit en français, donne très littéralement :

"J'encourage mes soeurs et frères israélites à ne Jamais débattre, argumenter ou discuter à propos de sujets de doctrine de la Bible. Les Ecrits de Dieu ont été donnés SEULEMENT aux Israélites et NON aux Gentils. Notre rôle est de les enseigner et le leur de s'asseoir et de nous écouter. Lorsqu'ils discutent des Ecritures, c'est uniquement pour piéger et tromper les Israélites; ils ne croient pas en la Parole de Dieu et ne veulent pas que vous croyiez dans le Trés-Haut. Leur tâche consiste à écouter et s'ils ne le font pas, ils n'obéissent pas à Dieu."

A la décharge de cette personne, il faut se rappeler que les Juifs à l'époque de Jésus-Christ pensaient fermement que les païens ne faisaient pas partie du plan de Dieu.

Ainsi même quand Pierre affirme  :

Actes 10:28
mais Dieu m'a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur. [...] En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes,

il les tient encore pour des hommes de second rang. Ce n'est qu'après avoir constaté avec stupéfaction "que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens" qu'il se décide — enfin — à leur accorder le baptême...

C'est le même Pierre qui a aussi indiqué que nos prières n'étaient pas plus ou moins entendues ou exaucées parce que l'on était juif ou gentil :

1 Pierre 1:17
Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l'oeuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage,



Le vrai rôle des juifs dans le plan divin

Dieu a choisis les juifs dans un but bien précis :

Deutéronome 4:5
Voici, je vous ai enseigné des lois et des ordonnances, comme l'Éternel, mon Dieu, me l'a commandé, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession. Vous les observerez et vous les mettrez en pratique; car ce sera là votre sagesse et votre intelligence aux yeux des peuples, qui entendront parler de toutes ces lois et qui diront: Cette grande nation est un peuple absolument sage et intelligent!


Deutéronome 4:34
Fut-il jamais un dieu qui essayât de venir prendre à lui une nation du milieu d'une nation, par des épreuves, des signes, des miracles et des combats, à main forte et à bras étendu, et avec des prodiges de terreur, comme l'a fait pour vous l'Éternel, votre Dieu, en Égypte et sous vos yeux? Tu as été rendu témoin de ces choses, afin que tu reconnusses que l'Éternel est Dieu, qu'il n'y en a point d'autre.


Les miracles que Dieu a accomplis sous les yeux d'Israel l'ont été dans un dessein particulier. C'était...

Josué 4:24
...afin que tous les peuples de la terre sachent que la main de l'Éternel est puissante

Le peuple juif avait donc un rôle de témoignage à apporter aux nations environnantes. Ce peuple avait pour fonction de constituer la preuve vivante et éclatante que servir le seul vrai Dieu procurait bonheur et prospérité et de susciter la jalousie et la convoitise des nations païennes.

Mais suite au manquement des hébreux dans leur tâche, le rôle qui avait été dévolu au peuple juif est désormais confié aux gentils afin qu'à leur tour, les Juifs soient rendus jaloux :

Romains 11:11
Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils [les Juifs] fussent excités à la jalousie.


Ceux qui interprètent Romains 11:11 en affirmant que si les juifs avaient accepté Yeshua comme leur sauveur, les gentils auraient tous péri depuis longtemps, ont une très courte vue de l'amour du Vrai Dieu...

Lisons la Bible ce que dit Dieu au sujet des nations non juives :

Jérémie 12:14-16
Ainsi a dit l'Éternel contre tous mes mauvais voisins, [...] Et il arrivera que, s'ils apprennent les voies de mon peuple, s'ils jurent par mon nom, et disent: L'Éternel est vivant! comme ils ont enseigné à mon peuple à jurer par Baal, ils seront établis au milieu de mon peuple.



N'est pas juif qui le proclame !

Pour couper court définitivement à cette adulation malsaine — et de toute évidence imméritée si l'on considère que les juifs n'ont pas rempli la fonction à laquelle ils étaient appelés — que certains chrétiens occidentaux portent au peuple juif, je rappelle au lecteur que Paul a écrit :

Romains 9:6
Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël, et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants;


Je rappelle également que, concernant la fin des temps, c'est-à-dire maintenant, Jésus-Christ a bel et bien déclaré à l'Eglise de Smyrne :

Apocalypse 2:9
 Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.

Et Il a enfoncé le clou avec l'Eglise de Philadelphie :

Apocalypse 3:9
Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t'ai aimé.



Le père ou la mère ?

Le concept d'hérédité juive maternelle est battu en brèche lors du dénombrement du peuple juif. Ainsi, pour chaque tribu, ce n'est PAS la mère qui compte mais bien le père.

Ainsi en de nombreux endroits dans la Bible, le fil des générations successives est remonté de fils en père ! Par exemple, en Chroniques ou bien pour la postérité de Ruth, ce sont les mâles dont il est fait mention !

Notez que dans la Bible, en général, les seul cas où il est fait mention de la mère, c'est bien parce que précisément, le père n'a engendré que des filles et n'a point d'héritier mâle (c'est le cas de Schéchan).

Quand il s'agit de recensement aussi, le sexe mâle est privilégié :

Nombres 1:20
On les enregistra selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms de tous les mâles depuis l'âge de vingt ans et au-dessus.

Ainsi, selon le thème abordé, les juifs contemporains ont une perception variable des choses lorsqu'il s'agit de perpétuer la tradition...



Conclusion

Pour conclure et passer à autre chose, juifs ou gentils, nous sommes définitivement tous égaux devant Dieu. Il n'y a pas un peuple plus méritant que l'autre ou l'un moins considéré que l'autre par Dieu. Point.

Romains 2:28
Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

La seule différence que Dieu fait entre les Hommes ici-bas, et elle est fondamentale, porte non sur notre hérédité ou l'ADN de notre sang, mais sur notre façon de modeler (ou non) notre vie sur Jésus-Christ.

Avec une bonne dose d'humilité et d'honnêteté de part et d'autre, ce ne devrait pas être si compliqué à comprendre...

Lisez donc plutôt qui était Jésus-Christ :  יֵשׁוּעַ בֶּן-דָּוִד בֶּן-אַבְרָהָם


Publié le 20-04-2016 par Thierry Riviere  Modifié le 21-12-2017   Copie autorisée (avec mention de l'auteur et lien vers l'article original)

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Combien font trois fois quatre ? Notez-le en lettres


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ