✝ La fête de Noël - Viadei

Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > La fête de Noël

La fête de Noël


La période des fêtes de fin d'année approche à grands pas et les préparatifs des fêtes empiètent sur le quotidien des hommes et des femmes de ce monde car il faut prévoir les repas de Noël, le sapin de Noël, la bûche, les cadeaux...



Sous une apparence de retrouvailles familiales légitimes, cette fête qui clôt traditionnellement l'année écoulée cache bien des secrets et des surprises...


Les origines de Noël

Cette tradition ancestrale remonte à des rites sataniques et trouve sa source dans des croyances clairement païennes.

Autrefois appelée Dies Natalis Solis Invicti (Jour du Soleil invaincu), cette célébration païenne correspondait au jour de naissance de Sol Invictus.



Pour mémoire, les Jeux Invictus sont apparus comme par magie sous l'égide du Prince Harry qui nous gratifie sur la photo d'un salut cornu.
Avez-vous noté que les concepteurs du logo de ces jeux paralympiques ont jugé bon de faire apparaître les mots "I am" (Je suis) en surimpression...
Avez-vous noté que la devise des Jeux Invictus est "Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme" ?...
Pensez-vous honnêtement que tout ceci n'est que le pur produit du hasard ?

Noël est une fête d'origine romaine célébrée chaque année, majoritairement dans la nuit du 24 au 25 décembre ainsi que le 25 toute la journée. La date du 25 décembre a été fixée comme grande fête du soleil invaincu (Sol Invictus) par l'empereur romain Aurélien (en 270 J.C) qui choisit ainsi comme date le lendemain de la fin des fêtes Saturnales (en l'honneur de Saturne) mais qui correspond aussi au jour de naissance de la divinité solaire Mithra.

Le but de l'empereur Aurélien est d'unifier religieusement l'empire. En choisissant cette date, il fédère les adeptes de Sol Invictus et ceux du culte de Mithra tout en prolongeant les festivités des adeptes de Saturne.

Les premiers chrétiens ne fêtaient absolument pas la naissance du Christ !



Noël au XXI° siècle

C'est la compagnie américaine Coca-Cola qui a relancé la carrière du Père Noël  au début des annés 1900...


Tout le monde aura remarqué la forme pyramidale du sapin mais ce que l'on sait moins, c'est que le sapin était à l'origine, décoré de pommes de pin (qui sont devenues ensuite les boules de Noël), et également de lierre, de grappes et sarments qui sont devenus les guirlandes de Noël.

Ce sont tous les attributs des dieux dionysos et bacchus qui donnaient lieu en leur temps à des orgies et beuveries bacchanales réputées pour laisser libre cours aux débordements de toutes sortes, y compris et surtout sexuels.

Les boules de Noël ont remplacé les pommes de pin...


La bûche de Noël

La bûche de Noël n'est pas si anodine qu'il n'y paraît...
Faites donc une recherche sur la fête celtique de Yule et vous verrez qu'à l'origine, la bûche de Noël était une véritable bûche de bois qu'on allumait toute la nuit dans sa maison pour s'attirer les faveurs des dieux.




Les chrétiens et la célébration de Noël

Si on récapitule bien, les festivités de Noël sont, sur la base d'un esprit de rebéllion contre le Très-Haut, un souvenir des célébrations d'orgies sexuelles en l'honneur de dieux païens (Soleil Invictus, Saturne, Mithra, Dionysos et Bacchus), tout cela remis au goût du jour par une marque de soda.

J'espère avoir réussi à vous faire entrevoir l'idée de fond qui réside dans la fête de Noël. A cela, ajoutez le mensonge éhonté que vous perpétuez de génération en génération sur ce père Noël qui vient apporter des cadeaux aux enfants sages...

Noël est un mélange confus et entremêlé de mensonge, de christianisme et de paganisme que les chrétiens doivent fuir et proscrire de leurs habitudes. Et dans ce mélange, dans cette combinaison de christianisme et de satanisme, pensez-vous que ce qui est pur et saint sanctifiera ce qui est souillé et impur ou le contraire ? En d'autres termes, pensez-vous, dans ces célébrations dont nous avons répertorié les origines, que ce qui est chrétien va "christianiser" et sanctifier, laver et purifier ce qui est satanique ?

En fait, ne pensez pas. Lisez votre Bible plutôt et comprenez-en bien le sens :

Aggée 2:12-14
Si quelqu'un porte dans le pan de son vêtement de la chair consacrée, et qu'il touche avec son vêtement du pain, des mets, du vin, de l'huile, ou un aliment quelconque, ces choses seront-elles sanctifiées? Les sacrificateurs répondirent: Non! Et Aggée dit: Si quelqu'un souillé par le contact d'un cadavre touche toutes ces choses, seront-elles souillées? Les sacrificateurs répondirent: Elles seront souillées. Alors Aggée, reprenant la parole, dit: Tel est ce peuple, telle est cette nation devant moi, dit l'Éternel, Telles sont toutes les oeuvres de leurs mains; Ce qu'ils m'offrent là est souillé.


Certains chrétiens diront que ce n'est pas du tout le cas, qu'ils ne célèbrent pas Noël dans cette perspective de lier le pur et l'impur. Bien sûr que non !

Mais seriez-vous partant(e), non pour assister ou participer à une cérémonie vaudou, mais seriez-vous simplement disposé à mimer et imiter une cérémonie vaudou dans un coin de salon tous les 25 décembre chaque année ?...

Parce que c'est bien cela dont il s'agit : les chrétiens imitent et miment chaque année la vénération de invictus, dionysos et de bacchus, en décorant un sapin de guirlandes et de boules, en s'offrant mutuellement des cadeaux, en faisant bombance et bonne chère...

Croyez-vous faire la volonté de Dieu en mimant et parodiant des célébrations païennes chaque année ? Croyez-vous honorer le Christ ainsi ? 

Romains 12:2
Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.


Ce n'est pas parce que vos parents et leurs parents avant eux ont observé des traditions païennes que vous devez les imiter !

Ézéchiel 20:18
Je dis à leurs fils dans le désert: Ne suivez pas les préceptes de vos pères, n'observez pas leurs coutumes, et ne vous souillez pas par leurs idoles!


Le chrétien doit se séparer des païens et ne pas imiter leurs voies ou leurs coutumes.

2 Corinthiens 6:14-17
Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.

Jérémie 10:2
N'imitez pas la voie des nations, [...] Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt; La main de l'ouvrier le travaille avec la hache; On l'embellit avec de l'argent et de l'or, On le fixe avec des clous et des marteaux, Pour qu'il ne branle pas.


Pour aller plus loin

Noël sur wikipedia
Les attributs du dieu Dionysos

Le dieu Bacchus sur wikipedia 
Les liens entre l'arbre de Noël et Nimrod



Publié le 11-12-2017 par Thierry Riviere  Modifié le 26-12-2017   Copie autorisée (avec mention de l'auteur et lien vers l'article original)

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Combien les dalmatiens étaient-ils ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ