Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Découvrir Dieu > Sonder et éprouver sa foi...

Sonder et éprouver sa foi...

S'il est un exercice que peu de chrétiens pratiquent régulièrement et dont plusieurs ignorent même jusqu'à l'existence, c'est celui qui consiste à sonder et éprouver sa propre foi. Il s'agit pourtant d'une recommandation explicite de la Bible :

2 Corinthiens 13:5
Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes.


Il faut dire que cet examen est en soi un exercice difficile car il exige de la rigueur, de l'impartialité, de l'honnêteté et le plus important, il exige de nous remettre en cause et de remettre en cause les bases même de notre foi !

Avoir la foi en Jésus-Christ est le premier pas indispensable vers la Vie éternelle, la Bible est catégorique sur ce point :

1 Corinthiens 3:11
Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ.


Mais avoir la foi seule ne suffit pas : je ne vais pas parler ici d'œuvres ou de commandements mais juste de la foi en Jésus-Christ que vous entretenez dans votre cœur et de la manière dont vous la nourrissez et la faites croître. Est-ce si important ? Lisez la Bible :

1 Corinthiens 3:10-13
Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l'oeuvre de chacun sera manifestée


Paul déclare ici que nous, chrétiens, pouvons bâtir et développer notre foi en Jésus-Christ avec différents matériaux — des plus nobles aux moins nobles — et nous met en garde à propos du type de matériau que nous aurons choisi : libres à nous de choisir le chaume, le foin, le bois, les pierres précieuses, l'argent ou l'or mais nous aurons à faire face à nos choix et à en répondre le moment venu :

1 Corinthiens 3:13-15
car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'oeuvre de chacun. Si l'oeuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l'oeuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.


Sachant que notre foi sera exposée et éprouvée par le feu, posons-nous maintenant la question : notre foi résistera-t-elle au feu ? Est-elle bâtie avec du chaume, du bois, des pierres précieuses ou de l'or ? Avons-nous sélectionné soigneusement chacun des éléments qui en constituent le socle ou avons-nous fait aveuglément confiance à un pasteur, à des hommes ou encore à des traditions ? Serons-nous des vases d'honneur ou des vases communs destinés à un usage vil ?

2 Timothée 2:20-21
Dans une grande maison, il n'y a pas seulement des vases d'or et d'argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d'honneur, et les autres sont d'un usage vil. Si donc quelqu'un se conserve pur, en s'abstenant de ces choses, il sera un vase d'honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne oeuvre.


Sommes-nous prêts à justifier chacun de nos choix de croyance, même le plus petit, même celui que nous tenons pour le plus insignifiant devant Celui qui juge les vivants et les morts ? Et comment justifierons-nous ces choix devant notre Créateur ? Sur quelle base ?

Selon la Parole de Dieu, toute la Parole de Dieu...

La Bible indique que l'intégralité de la Parole de Dieu doit être considérée comme standard et comme règle de foi :

2 Timothée 3:16
Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice


Notez que Paul mentionne que c'est toute la Bible qui est utile à l'instruction. Pas seulement une partie. Pas seulement la plus récente... D'autant plus que du temps de Paul, ce que nous appelons aujourd'hui "Nouveau Testament" n'existait pas...

La Bible déclare également que c'est aussi à l'aune de la Parole de Dieu, de toute la Parole de Dieu — pas par une partie seulement — que nous serons jugés :

Hébreux 4:12
Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.


Le fait que toute Écriture est inspirée de Dieu implique que la Parole de Dieu doit impérativement être considérée dans son intégralité : si notre foi se base sur une partie seulement de la Parole de Dieu et se trouve contredite par une autre partie, nous devons impérativement tout revoir de fond en comble.

S'il vous arrive de vite tourner la page pour sauter un chapître ou un verset qui perturbe votre foi ou votre conscience lorsque vous lisez la Bible, soyez assuré(e) que votre foi est basée sur du chaume ou du bois et non sur de l'or ou de l'argent !

Soyons honnêtes avec nous-mêmes. Ne méprisons pas la Parole de Dieu, n'en rejetons aucune partie et ne la négligeons pas !

Psaumes 12:6
Les paroles de l'Éternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, Et sept fois épuré.


Ne nous précipitons pas pour l'interpréter car une mauvaise interprétation nous mènera à une ruine certaine :

2 Pierre 3:16
[...] comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.


Soyons donc humbles, ne nous hâtons pas de recevoir les enseignements des uns ni de rejeter les réprimandes des autres. 

1 Thessaloniciens 5:21
Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon;

Imitons les Juifs de Bérée :

Actes 17:11
Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact.


La connaissance est la base de la foi !

Vous comprenez donc par ces exemples que l'étude des textes de la Bible est primordiale et que leur interprétation ne doit pas être faite à la légère car si nous avons vu que qu'une mauvaise interprétation menait à la ruine, il en est de même pour l'ignorance :

Osée 4:6
Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J'oublierai aussi tes enfants.


Notre foi doit être impérativement bâtie sur une connaissance approfondie et circonstanciée des textes de la Bible. Bâtissons notre foi avec de l'or et de l'argent et non avec du bois ou du chaume !

Dieu aime à nous voir posséder cette connaissance qui — le saviez-vous ? — est tout autant estimée que la piété aux yeux de notre Dieu :

Osée 6:6
Car j'aime la piété et non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.


Pierre nous rappelle lui-aussi que la connaissance — la science — de Dieu fait partie des choses nécessaires pour grandir et mûrir en Jésus-Christ :

2 Pierre 1:5-9
faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité. Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés.


A propos, vous connaissez par quoi commence la connaissance ?

Proverbes 1:7
La crainte de l'Éternel est le commencement de la science; Les insensés méprisent la sagesse et l'instruction.


La Parole de Dieu est claire et limpide : la crainte de Dieu est le commencement de la connaissance. Si vous ne craignez pas Dieu, vous n'avez pas la connaissance de Dieu. Si vous n'avez pas la connaissance de Dieu, votre foi est bâtie sur du chaume...
 
Que Dieu vous accorde d'avoir cette crainte afin d'avoir la connaissance pour bâtir votre foi et de la faire fructifier pleinement !


Publié le 09-04-2018 par Thierry Riviere  Modifié le 14-06-2018   Copie autorisée (avec mention de l'auteur et lien vers l'article original)

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Combien font trois fois quatre ? Notez-le en lettres


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ