Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > Dégagés de la loi ?      

Nous avons été dégagés de la loi


Même si le sujet de la lettre aux Romains a déjà été abordé, je reviens ici sur une ritournelle régulièrement récitée par les chrétiens évangéliques : le fameux «nous avons été dégagés de la loi».

Romains 7
Ignorez-vous, frères, -car je parle à des gens qui connaissent la loi, -que la loi exerce son pouvoir sur l'homme aussi longtemps qu'il vit? 2 Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. 3 Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d'un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre.

4 De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. 5 Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. 6 Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.

7 Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point. 8 Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort. 9 Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. 10 Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. 11 Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir. 12 La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.

Dans les deux premiers paragraphes de Romains 7, Paul ne parle pas du tout des commandements de la loi de Dieu ! Paul explique très clairement de quoi il parle : il parle de la loi qui lie la femme à son mari. Pas de la loi dans son ensemble. Si une femme devient la femme d'un autre du vivant de son mari, elle est adultère. Mais si son mari meurt, elle est affranchie de la loi qui la liait à son mari, de sorte qu'elle n'est pas adultère. Relisez le texte biblique pour vérifier !
Si vous pensez vraiment que la femme est dégagée de la loi lorsque son mari meurt, cela signifie que Paul enseigne que selon la loi de Dieu, les veuves sont dégagées de la loi de Dieu et peuvent donc se livrer à des orgies, invoquer les morts ou tuer leur belle-mère ! 
C'est ridicule et insensé ! Assumez donc l'absurdité de ce que vous enseignez et de ce que vous croyez ! Ce n'est pas de la loi que la femme veuve est dégagée : elle est simplement dégagée de la loi qui l'attachait au mari. Point.

De la même manière, Christ nous ayant libérés de la loi de la mort et du péché, IL ne nous a pas libérés de la loi de Dieu ! Les 613 commandements sont toujours et plus que jamais en vigueur !

Que Dieu vous donne l'intelligence de comprendre Sa Parole !

Crédit photo : Unsplash

 Publié le 16-10-2020 par Thierry R.   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Chez le docteur, on doit dire le chiffre...?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ