Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > La mauvaise foi des chrétiens      

La mauvaise foi des chrétiens

Les expressions de la langue française sont parfois très pertinentes. Ainsi, d'une personne qui ne veut pas voir la réalité ou qui agit en feignant de ne pas avoir compris la vérité, on dit dans la langue de Molière qu'elle est de «mauvaise foi»... Malheureusement, nous allons voir que cette mauvaise foi n'est pas l'apanage seul des athées !

La dualité des choses...

Prenons l'exemple des caméras de surveillance qui poussent plus vite que des champignons dans les rues de nos villes : les partisans affirment que c'est un moyen bienveillant de protection à l'inverse de ceux qui voient là un outil intrusif de surveillance. Doit-on cesser l'usage des caméras ?

Prenons un autre exemple : certains travaillent pour vivre, d'autres vivent pour travailler. Certaines personnes ont pris tellement à coeur leur travail qu'il en est devenu une obsession. Croyants ou athées, nous devons pourtant tous travailler. Doit-on cesser de travailler pour autant ?

Un dernier exemple. L'internet est devenu incontournable. C'est un outil formidable qui permet de se cultiver, de communiquer, de créer mais il est aussi la source de beaucoup de choses abominables réprouvées par notre Dieu. Doit-on donc bannir l'internet de notre vie ?

Question de point de vue...

Tout dépend de notre approche. À chaque fois, les partisans des deux camps ont à la fois tort et raison en même temps : en réalité, tout dépend de l'usage que l'on en fait et donc de l'esprit dans lequel on fait ces choses.

Quel rapport avec les chrétiens ?

Si vous avez l'occasion de déclarer à un chrétien que vous croyez en Jésus et que vous pratiquez les commandements de Dieu, vous serez immédiatement rejeté et qualifié de légaliste, de pharisien et on vous dira immanquablement que «seule la foi sauve» ou «si vous gardez les commandements, vous reniez le sacrifice du Christ» et bien d'autres phrases toutes faites apprises par coeur.

Pour ces chrétiens, il est impossible de garder les commandements de Dieu et d'avoir la foi dans le sacrifice du Christ. Pour ces esprits éclairés (par qui ?), il faut impérativement faire un choix : soit être perdu en gardant les commandements, soit être sauvé en ayant foi en Jésus. «On ne peut pas faire les deux», affirment-ils !

Pourtant, la Bible ne manque pas par deux fois de les démentir précisément sur ce point :

Révélation 12:17
Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

Révélation 14:12
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.


Pour Jésus qui a fait cette révélation à Jean, les saints ne sont pas ceux qui ont la foi en Jésus. Les saints sont ceux qui gardent les commandements du Père et ont la foi dans le Fils.

Paul ne dit pas autre chose à Timothée :

1 Timothée 1:5-10
Le but du commandement, c'est une charité venant d'un coeur pur, d'une bonne conscience, et d'une foi sincère. 6 Quelques-uns, s'étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours; 7 ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils affirment.

8 Nous savons que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime, 9 sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, 10 les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, - 11 conformément à l'Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, Évangile qui m'a été confié.


Paul rappelle le but de la loi et des commandements : l'amour émanant d'un coeur pur. Le but de la loi n'est pas de nous sauver ! Paul le redit : la loi est bonne pourvu qu'on en fasse un usage légitime. Le but de la loi n'est pas d'acquérir des "mérites" ou des "récompenses". Le but de la loi, c'est l'amour. Pour Dieu. Et pour son prochain. 

Vous voulez aimer votre prochain ? Ne tuez pas, ne volez pas, etc.
Vous voulez aimer Dieu ? Observez Ses sabbats, Ses fêtes, ne mangez pas de viandes impures, etc.

Où voyez-vous ici que Paul condamne et "abolit" la loi ? Bien au contraire, la loi est bonne, dit Paul, à condition de la pratiquer dans le bon esprit.

Que Dieu vous accorde de comprendre Sa volonté !


 Publié le 16-10-2020 par Thierry R.   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Quels sont les deux derniers chiffres dans le nombre "61345745" ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ