Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > Être juif, c'est quoi ?         

Être juif, c'est quoi ?

Accèder à la dernière modification

Si on lit les lettres de Paul comme on lit Guillaume Musso ou Tolkien, il est certain que nous allons passer à côté de beaucoup de choses. Dont nous avons pourtant besoin pour grandir spirituellement dans la compréhension des choses de Dieu. Paul est certes complexe et contradictoire dans ses idées mais seulement pour qui ne veut pas aller au fond des choses.

Lorsque nous lisons Romains, par exemple :

Romains 2:9-11
Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec! Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec! Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes.

Paul dit tout et son contraire à la fois : il établit d'abord une priorité et une prééminence en faveur du juif sur le grec et il nous assure ensuite que Dieu n'a de préférence pour personne ! Cela n'a pas de sens. C'est totalement contraire au bon sens. En apparence. En apparence seulement.

Beaucoup de «chrétiens» sont persuadés que Romains 2 est une charge contre les juifs qui observent la loi.

Romains 2:17-22
Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu, 18 qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi; 19 toi qui te flattes d'être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, 20 le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité; 21 toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes! 22 Toi qui dis de ne pas commettre d'adultère, tu commets l'adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges!

Paul condamne certes le juif qui n'est juif que de nom et qui n'observe pas la loi. Mais Paul va plus loin : il reproche aux juifs de déshonorer le nom de Dieu. Et comment donc les juifs déshonorent-ils le nom de Dieu selon Paul ? Lisez vous-même :

Romains 2:23
Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi! Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit.

Vous avez bien lu : Paul critique les juifs parce qu'ils transgressent la loi de Dieu.
Vous rendez-vous compte de ce que vous êtes en train de lire ?

Dans le deuxième chapitre de Romains, Paul critique vertement les juifs parce qu'ils désobéissent aux commandements d'Elohim !

Mais ce n'est pas tout. Non seulement Paul s'en prend aux juifs qui transgressent la loi mais ACCROCHEZ-VOUS ET LISEZ BIEN, il fait l'éloge des gentils, des païens qui observent les ordonnances de la loi :

Romains 2:25-27
La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. 26 Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision? 27 L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision?

Avez-vous bien lu ce que Paul écrit ?
L'incirconcis qui OBSERVE LES ORDONNANCES DE LA LOI est regardé comme circoncis par Dieu.
Mieux encore :
L'incirconcis qui ACCOMPLIT LA LOI est en droit de juger et condamner le juif qui transgresse cette loi.
Je n'invente rien. Je ne fais que lire ce que dit Paul !

Dans ce verset, Paul explique que la transgression de la loi par les juifs annule leur circoncision. Mais il ajoute en prime que l'observation de la loi par les païens constitue leur circoncision. Relisez à haute voix ce que vous venez de lire ! 
En d'autres termes, par la transgression de la loi, les circoncis se retrouvent incirconcis tandis que par l'observation de la loi, les incirconcis deviennent circoncis.

Et Paul de conclure :

Romains 2:29
Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

Cela ne vous rappelle-t-il rien ?

1 Corinthiens 7:19
La circoncision n’est rien, et l’incirconcision n’est rien, mais l’observation des commandements de Dieu est tout.

Paul a toujours été constant et cohérent dans son enseignement. Ce sont bien les hommes qui ont édulcoré et perverti l'enseignement de Paul. Contrairement à ce qui est professé par tous les «chrétiens», l'enseignement de Paul ne s'arrête PAS DU TOUT à la phrase «le juif, c'est celui qui l'est intérieurement, selon l'esprit».
Paul enseigne que «le juif, c'est celui — juif ou grec —qui observe et met en pratique les ordonnances de la loi».

Tout le monde peut devenir un «vrai» juif, tout le monde peut devenir un «vrai» circoncis : il suffit d'observer la loi de Dieu du fond du coeur. Dieu n'a effectivement de préférence pour personne !

Juifs nés des hommes et juifs nés de Dieu

Revenons sur la phrase finale du verset 29 de Romains 2 :

Romains 2:29
...La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

Pourquoi Paul, après avoir expliqué ce qu'était la vraie circoncision et ce qu'était qu'être un vrai juif, termine-t-il sa démonstration par cette allusion bizarre à une «louange qui ne viendrait pas des hommes mais de Dieu» ? Cela n'a apparemment pas de sens et semble totalement incongru !

Pour comprendre le raisonnement de Paul, il faut savoir que Léa eut un dernier fils qu'elle nomma «Juda» :

Genèse 29:35
Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: Cette fois, je louerai l'Éternel. C'est pourquoi elle lui donna le nom de Juda. Et elle cessa d'enfanter.

Or, il se trouve qu'un «Juda», un juif né des hommes, en hébreu un «yehudi», signifie «louange (à Dieu)». Mais selon Paul, il y a mieux encore qu'un juif né des hommes : le juif né de Dieu.
Selon Paul, un juif né de Dieu est une louange à Dieu qui vient de Dieu Lui-même.

Voilà ce qu'enseigne Paul. 

Qu'Elohim vous garde dans Sa Parole en Yeshua !

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus sur la loi qui a été abolie...

Pour comprendre quelle était la loi «incomplète et imparfaite qui ne pouvait mener à la perfection» qui a été effectivement abolie et remplacée par le sacrifice de Yeshua, lisez le paragraphe de cet article.



 26-02-2020  Mod. 25-10-2021   Imprimer   Copie autorisée si source viadei.fr

  2 commentaires sur cet article...

Mysha a écrit le 25/05/2024:
Salut. Le problème avec cette vision, est que toutes les prophéties non réalisées concernant Israël (le vrai pas faux) sont donc éclipsées sous ce prétexte. Si les israélites n'ont pas voulu du Messie à sa première venue, c'est parcequ'ils n'ont pas vu en lui l'aspect "politique"lisible dans Esaie. Mais pourtant cet aspect va arriver en son temps à sa deuxième venue... quand le temps "DES NATIONS" sera écoulé. Donc on ne peut pas se dire que c'est si simple. Même Paul précise sa tribu et aurait voulu être anathème en faveur de son peuple. Le vrai Israël n'est en rien oublié de Dieu ni délaissé, c'est la prunelle de ses yeux et tant que les éléments et les fondements de la terre ne passeront point, le peuple sera le peuple, ses lois et son alliance ne passeront point. Ce n'est pas moi qui le dit. Ça pour moi, c'est un raccourci. On parle bien que les non juifs sont GREFFÉS alors il y a encore une notion de vraie lignée même dans l'image. En tout cas, Israël est en réveil. Sa captivité est sur la fin. Et le Messie revient premièrement pour ses brebis perdues (à Israël).

Thierry (Site : https://www.viadei.fr) a écrit le 25/05/2024:
Salut,
Nulle part ici je n'affirme ou ne fais dire à Paul que les Gentils qui gardent la Torah remplacent les Juifs : j'écris ce que Paul affirme, à savoir que la judaité n'est pas réservée à des privilégiés qui ont eu la chance d'être nés avec le bon sang : Dieu ne fait pas de favoritisme puisque tout le monde peut devenir Juif.
C'est tout le sens de l'article.
Bon shabbat !

  Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Dans le nombre "460233517", quel chiffre vient après deux ?
Répondre en chiffre ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ