Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > Réponse aux Juifs : un Dieu en chair !         

Réponse aux Juifs : un Dieu en chair !


Outre l'aversion qu'entretiennent les juifs pour l'idée d'une naissance virginale du Maschiach, les juifs abhorrent également les chrétiens parce qu'ils soutiennent que Yeshua haMaschiach ("Jésus le Messie") est Dieu incarné. Quelle drôle d'idée de vouloir faire de Dieu un homme de chair et de sang !

Pourtant, si nous lisons le TNK (la "Bible") en hébreu et non dans une version traduite, nous pouvons tomber sur de véritables perles que les juifs se sont efforcés de reléguer au second plan...

יהוה dans Genèse 4...

Lisons pour commencer Genèse 4. Pourquoi Genèse 4 et pas tout simplement Genèse 1 ?

Parce que jusqu'à Genèse 4, lorsque le texte français écrit "Dieu", le texte hébreu écrit  «אֱלֹהִים» (Elohim) et lorsque le texte français rend "l'Eternel Dieu", le texte hébreu se lit «יְהוָה אֱלֹהִים» (YHVH Elohim).

Gardons à l'esprit que toute la séquence du premier péché a eu lieu précisément avant Genèse 4.

Cependant, après le péché de Genèse 3, dans le chapitre 4 donc, toutes les fois où Dieu est désigné, le texte hébraïque indique seulement le tétragramme «יְהוָה» (YHVH), excepté au verset 25 qui se lit «אֱלֹהִים» ("Elohim") au lieu de «יְהוָה».

Ainsi, lorsque Ève déclare qu'elle a enfanté un fils gràce à l'«Éternel», c'est à «יְהוָה» que Ève fait référence dans le texte hébraïque.

De même lorsque Abel présente son offrande au «Seigneur», c'est à «יְהוָה» que Abel présente son offrande et lorsque «l'Éternel» demande à Caïn «Où est ton frère ?» ou lorsque «le Seigneur» demande à Caïn «Pourquoi es-tu triste ?», le texte original nous prouve que c'est «יְהוָה» qui pose la question :

Genèse 4:6
Français : Et le Seigneur dit à Caïn
Hébreu : וַיֹּאמֶר יְהוָה, אֶל-קָיִן


Note: toutes les variantes françaises indiquées plus haut proviennent de la Traduction Zadoc Kahn qui traduisent «יְהוָה» (YHVH) tantôt «le Seigneur» tantôt «l'Éternel».

Chouraqui ne s'est pas embêté : il a tout traduit par «IHVH-Adonaï»...

Pourquoi suis-je aussi précis et pointilleux ?
Après tout, que ce soit «IHVH-Adonaï», «le Seigneur» ou «l'Éternel», on parle toujours de «יְהוָה» (YHVH), n'est-ce pas ?

Oui, nous sommes d'accord, il s'agit bien à chaque fois de Dieu, de «יְהוָה» (YHVH) et c'est cela qui met en pièces les arguments des juifs quant à Dieu venu en chair parmi les hommes !

וַיֹּאמֶר יְהוָה... Et Dieu dit...

Allons dans Genèse 18 (toujours dans la version Zadoc Kahn)...
Le verset 1 met les pieds dans le plat et nous ôte tout suspens :

א וַיֵּרָא אֵלָיו יְהוָה, בְּאֵלֹנֵי מַמְרֵא; וְהוּא יֹשֵׁב פֶּתַח-הָאֹהֶל, כְּחֹם הַיּוֹם.  1
L'Éternel se révéla à lui dans les plaines de Mamré, tandis qu'il était assis à l'entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour

Et c'est bien «l'Éternel» qui est traduit pour rendre «יְהוָה».

Le texte continue.
Abraham voit venir à lui 3 personnes «אֲנָשִׁים» "anashim".

Au verset 3, Abraham s'adresse à l'un des 3 personnages et lui dit : «אֲדֹנָי» qui veut littéralement dire "mon Seigneur".

Il leur propose de se restaurer, ce que les invités acceptent volontiers.
Il est à noter que les 3 personnages mangent de la viande et du lait et de la crème au cours du même repas.

Au verset 13, il est écrit :

וַיֹּאמֶר יְהוָה, אֶל-אַבְרָהָם:
Le Seigneur dit à Abraham :

et c'est ici que les juifs s'empressent d'oublier que le texte hébreu les embarrasse !

En effet, le même texte hébreu qui mentionne «Dieu a dit à Caïn» dans Genèse 4 :

וַיֹּאמֶר יְהוָה, אֶל-קָיִן
Et le Seigneur dit à Caïn

utilise très exactement les mêmes termes pour dire que «Dieu a dit à Abraham» dans Genèse 18 !

Savez-vous qui a mangé et bu de la viande et de la crème et du lait avec Abraham ?
C'est YHVH ! C'est «יְהוָה».

Savez-vous qui prédit à Sarah qu'elle sera «enceinte à cette même époque» ?
C'est YHVH ! C'est «יְהוָה».

Savez-vous avec qui Abraham marchande pour sauver des vies ?
C'est YHVH ! C'est «יְהוָה».

La preuve pour les juifs sceptiques que le «Seigneur» qui parle à Abraham est bien le Dieu Vivant est fournie au verset 26 :

וַיֹּאמֶר יְהוָה, אִם-אֶמְצָא בִסְדֹם חֲמִשִּׁים צַדִּיקִם בְּתוֹךְ הָעִיר--וְנָשָׂאתִי לְכָל-הַמָּקוֹם, בַּעֲבוּרָם.  26
Le Seigneur répondit: "Si je trouve à Sodome au sein de la ville, cinquante justes, je pardonnerai à toute la contrée à cause d’eux"

(Rappel : Tous les textes hébreux et toutes les traductions de cet article proviennent exclusivement de la version Zadoc Kahn).

Qui peut pardonner les péchés sur terre si ce n'est «יְהוָה» LUI-MÊME ?

Le TNK apporte lui-même la preuve et soutient que l'idée que «יְהוָה» puisse s'incarner en chair n'est pas aussi saugrenue ni aussi blasphématoire que les juifs rabbiniques veulent faire croire...

Les juifs veulent croire que les chrétiens sont des idolâtres par haine de Yeshua et non par amour de Dieu et encore moins par amour de Sa Parole qui contredit de manière irrévocable que «יְהוָה» s'est bien incarné dans la chair bien avant de paraître sous les traits de Yeshua...

Que יְהוָה ôte les écailles de leurs yeux et ouvre leur coeur avant qu'il ne soit trop tard !


 24-10-2023   Imprimer   Copie autorisée si source viadei.fr

  2 commentaires sur cet article...

Benjamin Peyrol a écrit le 05/11/2023:
Exactement!
En outre ne penses-tu pas que Yeshua faisait justement référence à cet évènement quand il parlait d'Abraham dans Jean 8?

Jean 8: 56-58 "Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour: il l'a vu, et il s'est réjoui. Les Juifs lui dirent: Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham! Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis."

Thierry (Site : https://www.viadei.fr) a écrit le 05/11/2023:
Shalom Benjamin,
C'est bien possible, Dieu Seul sait!
!שבוע טוב

  Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Dans le nombre "53982076", quelle est la somme du premier et du dernier chiffre ?
Ecrivez-le en lettres ?


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ