Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Comprendre la Bible > Les chrétiens et la nouvelle alliance

Les chrétiens et la nouvelle alliance

Nous sommes à l'ère du numérique, du fast food et du jetable : tout doit aller vite, très vite. Il s'avère malheureusement qu'il en va de même lorsque nous lisons la Bible.
Nous lisons la Bible rapidement, sans prendre la peine d'y mettre de la bonne volonté ni le temps qu'il convient. En revanche, nous parvenons sans effort à dégager du temps pour nos activités favorites ou nos loisirs hebdomadaires. Mais lire la Bible est devenu un fardeau, pire, une routine pour certains... Et beaucoup de chrétiens qui lisent la Bible la lisent en diagonale ou au kilomètre pour pouvoir affirmer l'avoir lue en entier...

Ce n'est pourtant pas ainsi qu'il faut lire la Bible. Les trésors ne se laissent pas trouver au bout de la rue. Il faut chercher, creuser, être attentif. Et surtout chercher la vérité et non sa vérité, être disposé à accepter la vérité et non sa vérité

Les versets lus en diagonale peuvent pourtant cacher de grandes et profondes vérités !

Par exemple, lisez ou relisez l'épître de Paul aux éphésiens :

Ephésiens 2:11-12
C'est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l'homme, souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.

Paul s'adresse aux éphésiens nouvellement convertis et leur rappelle qu'autrefois ils étaient du nombre des païens et que maintenant ils marchent avec Dieu. Et Paul entreprend de définir leur état précédent lorsqu'ils étaient sans Dieu, sans Christ : les éphésiens, dit Paul, étaient — avant de se convertir et d'accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur — privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.

Si vous prenez le temps de décomposer la phrase de Paul et d'en comprendre le sens et les implications, cela donne des résultats surprenants qui vont à l'exact opposé de ce qui est habituellement prêché par les prêtres et les pasteurs. Jugez-en par vous même :
  1. privés du droit de cité en Israël : Paul affirme que les éphésiens étaient autrefois privés de la citoyenneté israélite. Autrefois. Plus maintenant. Dorénavant, les éphésiens convertis ont également la citoyenneté isréalite. Ils sont pleinement israélites. Paul est logique et constant dans ce qu'il prêche. Les païens convertis deviennent israélites à part entière et doivent entrer dans Israël :

    Romains 9:6
    Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël, et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité, c'est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.

    Romains 11:25-26
    une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. Et ainsi tout Israël sera sauvé

  2.  étrangers aux alliances de la promesse : Paul affirme que les éphésiens étaient autrefois étrangers aux alliances de la promesse. Autrefois. Plus maintenant. Dorénavant, les éphésiens nouvellement convertis ont pleinement part aux alliances de la promesse.

«Tout cela est formidable mais il n'y a rien de nouveau sous le soleil» direz-vous. Relisez plutôt la phrase précédente.

Les nouveaux convertis participent aux alliances de la promesse. Pas à la nouvelle alliance. Pas à l'ancienne alliance. Aux alliances, c'est-à-dire aux deux alliances, c'est-à-dire à l'ancienne alliance et à la nouvelle alliance. Les païens convertis à Jésus-Christ, du fait de leur nouvelle citoyenneté israélite, participent de plein droit aux alliances contractées par Dieu avec le peuple d'Israël.

Isaïe 56:6-7
Et les étrangers qui s'attacheront à l'Éternel pour le servir, Pour aimer le nom de l'Éternel, Pour être ses serviteurs, Tous ceux qui garderont le sabbat, pour ne point le profaner, Et qui persévéreront dans mon alliance, Je les amènerai sur ma montagne sainte, Et je les réjouirai dans ma maison de prière; 

«Mais la loi, c'est pour les juifs !»
Non, la loi est pour les israélites, c'est-à-dire le peuple de Dieu. C'est précisément l'Israël de Dieu dont les convertis viennent justement d'acquérir la citoyenneté ! Il y a un seul peuple de Dieu. Pas deux...

Jérémie 31:31-33
Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle, [...] Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.

Nombres 15:15-16
Il y aura une seule loi pour toute l'assemblée, pour vous et pour l'étranger en séjour au milieu de vous; ce sera une loi perpétuelle parmi vos descendants: il en sera de l'étranger comme de vous, devant l'Éternel. Il y aura une seule loi et une seule ordonnance pour vous et pour l'étranger en séjour parmi vous.


Pour aller plus loin

Le plan de Dieu pour Juda et Ephraïm


 Publié le 29-09-2019 par Thierry Riviere  Modifié le 04-10-2019   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Quelle est la somme des deux derniers chiffres dans le nombre "61345745" ?
Répondre en lettre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ