Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Comprendre la Bible > La preuve par Galates 3      

La preuve par Galates 3


Ce qui est extraordinaire avec la Bible, c'est qu'on peut la lire encore et encore, on (re)découvre à chaque fois des versets que nous semblons lire pour la première fois... Le fait est que nous lisons souvent avec des oeillères intellectuelles ou spirituelles qui nous empêchent de comprendre et d'assimiler la portée de ce que nous lisons.

Prenez l'épître aux Galates, par exemple.

Pour beaucoup, l'épître aux Galates est le livre fondamental de la doctrine «nous ne sommes plus sous la loi» grâce au sacrifice du Messie.
Pour un tout petit reste, la même épître confirme que nous sommes justifiés non par la loi mais par le sacrifice du Messie, mais certainement pas que la loi est abolie.

Comme le dit l'adage, on peut trouver à boire et à manger dans les lettres de Paul. Il faut être conscient du danger qu'il y a à se tromper sur Paul. Nous jouons l'avenir de notre âme. Rien que cela...

La démonstration de Paul

Dans le troisième chapitre de Galates, Paul affirme que nous sommes justifiés par la foi seule et que cette promesse avait été faite à Abraham, bien avant que la loi ne soit donnée au peuple juif. Pour appuyer sa démonstration sur la validité éternelle de la promesse faite à Abraham, Paul énonce une vérité que personne ne songerait à contredire : 

Galates 3:15-17 (Segond)
Frères (je parle à la manière des hommes), une disposition en bonne forme, bien que faite par un homme, n'est annulée par personne, et personne n'y ajoute. 16 Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n'est pas dit: et aux postérités, comme s'il s'agissait de plusieurs, mais en tant qu'il s'agit d'une seule: et à ta postérité, c'est-à-dire, à Christ. 17 Voici ce que j'entends: une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cent trente ans plus tard.

Galates 3:15-17 (Darby)
Frères, je parle selon l'homme: personne n'annule une alliance qui est confirmée, même celle d'un homme, ni n'y ajoute. 16 Or c'est à Abraham que les promesses ont été faites, et à sa semence. Il ne dit pas: "et aux semences", comme parlant de plusieurs; mais comme parlant d'un seul: -"et à ta semence", qui est Christ. 17 Or je dis ceci: que la loi, qui est survenue quatre cent trente ans après, n'annule point une alliance antérieurement confirmée par Dieu, de manière à rendre la promesse sans effet.

Galates 3:15-17 (Chouraqui)
Frères, je parle en homme: personne ne rejette ou ne fait des additions à un pacte humain, une fois signé. 16 Or les promesses ont été énoncées pour Abrahâm et sa semence. Il n’est pas dit: « pour ses semences », comme s’il s’agissait de plusieurs, mais d’une seule: « pour ta semence », qui est le messie. 17 Je dis cela: la tora est née quatre cent trente ans après un pacte ratifié par Elohîms. Elle ne l’annule pas, ce qui serait abolir la promesse.


Vous êtes d'accord jusque-là ? Pas d'objection ? Nous sommes bien d'accord : les promesses faites à Abraham ne peuvent être remises en causes et s'appliquent également à sa postérité.

... et la loi de Dieu

Mais attendez... Pourquoi les promesses ne peuvent-elles être remises en cause ? (oui, je sais, j'ai triché, j'ai souligné les mauvais versets à dessein... :o)
Parce que, dit Paul, selon les différentes versions :

«une disposition en bonne forme, bien que faite par un homme, n'est annulée par personne et personne n'y ajoute [...] une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée»
(Segond)

«personne n'annule une alliance qui est confirmée, même celle d'un homme, ni n'y ajoute [...] la loi n'annule point une alliance antérieurement confirmée par Dieu»
(Darby)

«personne ne rejette ou ne fait des additions à un pacte humain, une fois signé [...] La tora n’annule pas un pacte ratifié par Elohîms»
(Chouraqui)

Pour soutenir la validité de la promesse à Abraham, Paul déclare expréssément que personne ne peut remettre en cause ou annuler une alliance contractée par un homme.
À combien plus forte raison, continue Paul, une alliance contractée par Dieu LUI-même ne pourra-t-elle pas être remise en cause et encore moins annulée !

Ce sont exactement les mots de Paul ! Relisez Galates 3 !
Vous noterez que Segond fait ici l'impasse sur le mot «alliance» et lui préfère étrangement la traduction «disposition». La concordance Strong du mot «diatheke» est pourtant régulièrement et majoritairement rendue par «alliance»... Dieu ne conclut pas d'arrangement ou de disposition. Dieu conclut des alliances. Qui a parlé de traduction orientée ?

Comment peut-on dès lors enseigner et prêcher que l'alliance de Dieu sur le Mont Sinaï est abolie ? Que la loi de Dieu est abolie ? Que le sacrifice du Messie a aboli la loi de Dieu ? Ne pensez-vous qu'un tel changement, que dis-je, qu'un bouleversement d'une telle ampleur aurait été prophétisé ?

Elohim n'affirme-t-IL pas qu'IL ne fait RIEN sans avertir au préalable Ses prophètes ?

Les alliances de Dieu sont éternelles

Hormis avec Abraham, Dieu a-t-IL déjà contracté une alliance avec Son peuple ?
Oui, absolument.

Du temps de Noé, par exemple :

Genèse 9:9-11
Voici, j'établis mon alliance avec vous et avec votre postérité après vous; avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, tant les oiseaux que le bétail et tous les animaux de la terre, soit avec tous ceux qui sont sortis de l'arche, soit avec tous les animaux de la terre. J'établis mon alliance avec vous: aucune chair ne sera plus exterminée par les eaux du déluge, et il n'y aura plus de déluge pour détruire la terre.

Notez que tout comme les promesses faites à Abraham s'appliquent à la postérité, l'alliance de Dieu avec Noé concerne également la postérité.

Dieu a-t-IL contracté ensuite d'autres alliances avec les hommes ?
Oui, avec Moïse :

Que déclare Dieu avant de donner les tables de la loi à Moïse ?

Exode 19:5-6
Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d'Israël.

puis Elohim communique Ses paroles qui constitueront la base de Son alliance :

Exode 20:1
Alors Dieu prononça toutes ces paroles

Deutéronome 4:13
Il publia son alliance, qu'il vous ordonna d'observer, les dix commandements; et il les écrivit sur deux tables de pierre.


L'alliance de Dieu a-t-elle été confirmée ?
Oui, absolument. Après que Moïse ait brisé les deux tables de pierre, Dieu a bel et bien confirmé Son alliance en réécrivant les 10 paroles ?

Exode 34:1
L'Éternel dit à Moïse: Taille deux tables de pierre comme les premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées.

Exode 34:28
Et l'Éternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles.

Deutéronome 10:4
L'Éternel écrivit sur les tables ce qui avait été écrit sur les premières, les dix paroles qu'il vous avait dites sur la montagne, du milieu du feu, le jour de l'assemblée; et l'Éternel me les donna.


Les 10 paroles données dans Deutéronome 5 constituaient-elles à elles-seules l'alliance de Dieu ?
Non, les 10 paroles n'étaient qu'un préambule, une introduction.

Deutéronome 5:27-31
Approche, toi, et écoute tout ce que dira l'Éternel, notre Dieu; tu nous rapporteras toi-même tout ce que te dira l'Éternel, notre Dieu; nous l'écouterons, et nous le ferons.
28 L'Éternel entendit les paroles que vous m'adressâtes. Et l'Éternel me dit: J'ai entendu les paroles que ce peuple t'a adressées: tout ce qu'ils ont dit est bien. 29 Oh! s'ils avaient toujours ce même coeur pour me craindre et pour observer tous mes commandements, afin qu'ils fussent heureux à jamais, eux et leurs enfants! 30 Va, dis-leur: Retournez dans vos tentes. 31 Mais toi, reste ici avec moi, et je te dirai tous les commandements, les lois et les ordonnances, que tu leur enseigneras, afin qu'ils les mettent en pratique dans le pays dont je leur donne la possession.

L'alliance entre Dieu et les hommes au moment de Moïse concerne-t-elle seulement les contemporains de Moïse ?
Non. Comme chaque alliance, Dieu contracte également avec la postérité à venir.

Deutéronome 29:14
Ce n'est point avec vous seuls que je traite cette alliance, cette alliance contractée avec serment. Mais c'est avec ceux qui sont ici parmi nous, présents en ce jour devant l'Éternel, notre Dieu, et avec ceux qui ne sont point ici parmi nous en ce jour.


La postérité...

Ironiquement, c'est précisément dans Galates 3 que Paul écrit noir sur blanc que ceux qui ont la foi en Yeshua (Jésus) sont justement la postérité d'Abraham, de Noé et de Moïse...

Galates 3:26-29
Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; 27 vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. 28 Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. 29 Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse.


Si vous doutez encore que les croyants en Yeshua sont bel et bien les seuls vrais enfants d'Israël, «la postérité» avec laquelle Dieu a contracté l'alliance de «Moïse», écoutez ce que dit Dieu :

Exode 19:5-6
Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d'Israël.

et comparez maintenant avec cela :

Apocalypse 5:9-10
tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.


Les héritiers de la promesse ne se trouvent pas uniquement parmi les israélites de sang mais également parmi toutes les nations de la terre. Et ce sont justement les héritiers qui deviendront sacrificateurs du Très-Haut s'ils gardent l'alliance d'Elohim contractée avec Moïse.

C'est très exactement ce que veut dire Paul lorsqu'il écrit «Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham»...

Ce n'est pas sans raison que Paul bénit l'Israël de Dieu :

Galates 6:16
Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature.
Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu!


Que Le Vrai Dieu vous bénisse et vous permette de revêtir le Messie en appartenant à l'Israël de Dieu !

Pour aller plus loin

Une autre lumière sur l'épître aux Galates


 Publié le 17-12-2019 par Thierry R.   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Dans le nombre "460233517", le chiffre qui vient après cinq est-il pair ou impair ?
Répondre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ