Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > La tour d'ivoire des nazaréens      

La tour d'ivoire des nazaréens

J'écoutais récemment encore un enseignant nazaréen — dont je tairai le nom — expliquer à son auditoire qu'il ne fallait pas compter sur lui « pour parler du covid-19».

D'autres enseignent encore dans des vidéos aux vignettes attractives que ces problèmes de vaccin ne concernent pas les nazaréens et que nous devons porter notre regard sur Yeshua seulement. «Circulez, il n'y a rien à voir».

Pour d'autres encore, parler du covid et des vaccins, c'est «être conspirationniste». Et un bon nazaréen ne saurait être un conspirationniste. Quelle horreur !

Je caricature à peine mais beaucoup d'enseignants que j'écoutais (dans la sphère francophone en tout cas) ont décidé de porter des oeillères et de les faire porter aussi à ceux dont ils ont la charge.

Je suis affligé et attéré.


En résumé, ces orateurs enseignent que les malheurs et souffrances qui atteignent le monde non-nazaréen ne nous regardent pas. «C'est leur problème.» Ils ne le disent pas en des termes aussi crus, mais c'est l'idée qui en ressort. Si un nazaréen était touché, alors, peut-être tiendraient-ils un discours différent et lui viendraient-ils en aide mais cela reste à voir...

J'en veux pour preuve qu'après avoir mis en ligne une vidéo (censurée par YouTube) mettant en garde contre le vaccin, votre serviteur a été accusé de diffuser des vidéos «complotistes» par une enseignante nazaréenne bien connue qui compte quand même 2000 abonnés sur sa chaîne YouTube.

J'ai cette désagréable impression qu'aussi longtemps que les nazaréens ne sont pas directement impactés, les malheurs de notre société leur sont totalement indifférents et qu'ils s'en lavent les mains. 

J'ai ce désagréable sentiment que les nazaréens considèrent «les autres» comme quantité négligeable, comme des non-êtres humains. Les nazaréens sont comme perchés en haut de leur tour d'ivoire où rien ne peut les atteindre, encore moins les souffrances des autres. 

Pourtant, la Parole de Dieu tient un tout autre discours !

Luc 10:23-37
Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l'éprouver: Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? 26 Jésus lui dit: Qu'est-il écrit dans la loi? Qu'y lis-tu? 27 Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. 28 Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras. 29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: Et qui est mon prochain?

Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s'en allèrent, le laissant à demi mort. 31 Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre. 32 Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre. 33 Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit. 34 Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui. 35 Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. 36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands? 37 C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit: Va, et toi, fais de même.

À ce docteur de la loi qui voulait savoir qui était son prochain et donc qui il devait aimer comme lui-même, Yeshua ("Jésus") lui fait comprendre que nous devons aimer tous les hommes et femmes de ce monde. Pas seulement ceux qui croient comme nous.

Les nazaréens ne doivent pas aimer seulement les nazaréens ! Nous ne devons pas avoir de la compassion uniquement pour ceux qui nous ressemblent ! Nous devons venir en aide à tout homme et toute femme que nous voyons en danger !

Proverbes 24:11-12
Délivre ceux qu'on traîne à la mort, Ceux qu'on va égorger, sauve-les! Si tu dis: Ah! nous ne savions pas!... Celui qui pèse les coeurs ne le voit-il pas? Celui qui veille sur ton âme ne le connaît-il pas? Et ne rendra-t-il pas à chacun selon ses oeuvres ?

Quand je diffuse des vidéos ou des articles «conspirationnistes», je viens au secours de mon prochain, je le mets en garde, je lui dis «Attention, il y a un danger», je l'aime !

Des personnes souffrent, certaines deviennent handicapées, d'autres meurent après avoir naïvement accepté cette injection expérimentale et je n'ai pas vu un seul enseignant francophone monter au créneau et dénoncer publiquement l'obligation vaccinale déguisée sous le pass sanitaire. Pire, j'ai même entendu des enseignants affirmer catégoriquement que tout cela n'avait rien à voir avec la marque de la bête...

Si en ce moment, je mets en ligne et relaye beaucoup de vidéos sur le covid et le vacccin expérimental, c'est parce que ce n'est pas en ergotant sur le sacerdoce de Melchisedek que je vais convaincre l'athée que ce vaccin est une pourriture qui va polluer son sang !

Ce n'est pas en ergotant sur le fait de savoir si le canard est une viande pure ou impure que je vais convaincre mon prochain de refuser de se faire injecter du Pfizer dans les veines ! 

Réveillez-vous et revenez sur terre ! Nous ne sommes pas encore au ciel et à la façon dont les nazaréens aiment leur prochain du haut de leur tour d'ivoire, je peux vous garantir qu'il y aura effectivement des premiers qui seront derniers et des derniers qui seront premiers...  

Luc 18:9-14
Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres: 10 Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain. 11 Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; 12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. 14 Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé.


 Publié le 22-10-2021 par Thierry R.   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Dans le nombre "460233517", le chiffre qui vient après cinq est-il pair ou impair ?
Répondre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ