Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Découvrir Dieu > Sauvé un jour, sauvé toujours ?

Sauvé un jour, sauvé toujours ?

De plus en plus de chrétiens aiment à croire que leur salut est irrévocable et que quoiqu'ils fassent, ni Dieu ni Satan ne peuvent ôter leur couronne du salut...


Le danger de cette doctrine réside dans le fait que ses partisans claironnent sur tous les toits qu'une fois sauvé, le chrétien peut pécher sans retenue et sans scrupule, puisque son salut ne peut lui être retiré !
C'est faux. Paul écrit que c'est faux. Pierre écrit que c'est faux. Voyons tout cela en détail...

Et nous allons montrer l'absurdité du concept du salut pour toujours en prenant immédiatement ses partisans à contre-pied...

Question : Comment obtient-on le salut ?
Réponse : Par le moyen de la grâce.

Ephésiens 2:8
Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.

 
Question : Peut-on être déchu de la grâce, donc du salut ?
Réponse : Oui si nous cherchons la justification dans la loi.

Galates 5:4
Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.

Paul affirme ici de manière très claire que l'on peut être déchu de la grâce. Si la grâce peut être retirée, si donc le salut peut être retiré, comment peut-on expliquer et justifier un salut pour toujours ?


La démonstration devrait s'arrêter ici. Mais à cause de l'endurcissement du cœur des chrétiens, poursuivons...



Question : Tous les humains ont-ils par défaut leur nom inscrit dans le livre de vie ?
Réponse : Non.

Ephésiens 2:3
...nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres.


Question : Peut-on avoir son nom dans le livre de vie ?
Réponse : Oui, en faisant la volonté de Dieu.

Matthieu 7:21
Ceux qui me disent 'Seigneur, Seigneur' n'entreront pas tous dans le royaume des cieux mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père.

Notez qu'il existe des chrétiens assez pervers pour affirmer que dans Matthieu 7:21 Jésus ne parle pas des chrétiens mais de ceux qui n'ont pas accepté le sacrifice de Jésus-Christ... Rétorquons aussitôt à ces esprits hypocrites qu'à l'exception des chrétiens, aucun athée, boudhiste, hindou, musulman ou hare krishna n'adresse de prière ou ne prie ou invoque Jésus en disant 'Seigneur, Seigneur'...

Question : Peut-on voir son nom être effacé du livre de vie ?
Réponse : Oui.

Apocalypse 3.5
Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n'effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises!

Apocalypse 3:16
Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Réfléchissons une seconde : si Jésus-Christ menace de vomir l'Église de Laodicée de Sa bouche, c'est qu'à un moment ou un autre cette église y était entrée ! Pour vomir cette église de sa bouche, il faut qu'elle y soit déjà ! Et que dit Jésus-Christ ? Qu'il va vomir — Il ne dit même pas enlever ou jeter — Il dit bien qu'Il va vomir, recracher cette église qui n'a plus sa place en Lui.

Si notre salut est éternel, pourquoi parle-t-Il de vomir l'église de Laodicée ? Comment Jésus pourrait-Il vomir une église à qui le salut était déjà promis ?

Si notre salut est irréversible, comme le prétendent ces chrétiens, pourquoi Jésus dit-Il donc qu'Il n'effacera pas le nom de celui qui vaincra ? Pourquoi emploie-t-Il cette affirmation négative ? Pourquoi ne dit-Il pas plutôt «J'écrirai son nom dans le livre de vie» ?

Tout simplement, parce qu'en filigrane et en contrepoint, pour qui a des oreilles pour entendre, le Seigneur nous fait comprendre que celui qui échouera et ne vaincra pas, verra son nom être effacé du livre de vie.

Je vais vous choquer : lorsque vous aurez compris que dire que 'Jésus est amour' est un faux évangile, vous aurez fait un grand pas et avancé dans la foi. Jésus n'est pas amour.

Si Dieu était amour et seulement amour, Il ne Se serait pas retrouvé dans la nécessité d'envoyer Son Fils unique mourir sur la croix. Il nous aurait, par amour, acceptés et laissés tels que nous sommes, c'est-à-dire, dans nos péchés ! Mais Dieu a d'autres attributs qui exigeaient que Son Fils paye pour nos péchés au prix de Sa vie !

Jésus est amour ET verité ET miséricorde ET sainteté ET justice.



Notre salut est conditionnel selon Paul, Pierre et Jean !

Notre salut n'est pas acquis. Il dépend de notre comportement. De nos œuvres !

J'entends déjà les cris d'orfraie de certains... Et pourtant !

Pourtant le même Paul dont on fait dire qu'il est contre les œuvres et dont on fait dire qu'il prône un salut éternel, ce même Paul nous écrit que nous devons travailler à notre salut dans la crainte et le tremblement...

Philippiens 2:12
Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent;


Lisez encore Paul qui nous met en garde de ne pas céder aux convoitises de la chair (car ne nous voilons pas la face, c'est bien de cela dont il s'agit : les tenants du salut pour toujours veulent à la fois avoir la vie éternelle et profiter pleinement de leur vie terrestre ici-bas) :

Galates 5:13
Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; [...] Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.


Lorsque Paul compare les juifs à l'olivier naturel et les gentils à l'olivier sauvage, il nous met en garde et nous avertit que nous aussi nous pouvons à notre tour être retranchés !

Romains 11:22
Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché.

Le salut est bien conditionnel et peut être perdu !

Si notre foi suffisait vraiment une fois pour toutes à assurer notre salut, pourquoi le même Paul, sur lequel s'appuyent les tenants de cette doctrine, écrivait alors aux habitants de la ville de Colosse :

Colossiens 3:22
obéissez en toutes choses [...] avec simplicité de coeur, dans la crainte du Seigneur.

Réfléchissez !
Si Paul soutenait un salut irrévocable, pourquoi écrit-il alors que nous devrions craindre le Seigneur ?

Ces personnes qui affirment que notre salut est acquis et que nous n'avons plus à rien à craindre de Dieu, sont-elles plus inspirées que Pierre qui affirmait lui-aussi :

Pierre 1:17
Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l'oeuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage

Réfléchissez !
Si notre salut est irréversible, pourquoi Pierre nous demande-t-il alors de nous conduire avec crainte ?

Mais j'entends déjà les protestations ! La Bible ne dit-elle pas aussi que l'amour bannit la crainte ! Car Jean a écrit que

1 Jean 4:18
La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.

Oui, c'est vrai. Mais vous oubliez un détail. Un petit détail. Un petit détail que tout un chacun s'empresse de négliger.
Ce n'est pas l'amour qui bannit la crainte. C'est l'amour parfait qui bannit la crainte.

Qui parmi les hommes peut se targuer d'avoir un amour parfait ? Et c'est parce que notre amour n'est pas parfait que nous devons craindre Dieu de peur que notre nom ne soit effacé du livre de vie.

Jean indique lui-aussi que notre salut n'est pas gravé dans le marbre pour toujours !
En effet, il nous recommande de demeurer en Jésus-Christ de peur qu'à Son avènement, nous ne soyons éloignés de lui :

1 Jean 2:28
Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu'il paraîtra, nous ayons de l'assurance, et qu'à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui.


Dites-moi, en toute honnêteté, vous avez l'impression de demeurer en Jésus-Christ lorsque vous visionnez des vidéos pornographiques sur internet, lorsque vous vous masturbez, lorsque vous vous enivrez, lorsque vous mentez, lorsque vous volez, lorsque vous laissez éclater votre colère, lorsque vous laissez libre cours à votre haine ?

1 Corinthiens 6:10
Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, 10 ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu. Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés.

Un chrétien, même né de nouveau, qui (re)devient impudique, idolâtre, adultère, homosexuel, voleur, cupide, ivrogne ne peut pas hériter le royaume de Dieu :

Hébreux 10:26
Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins; de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce?


Cessez donc de fouler aux pieds le sacrifice du Fils de Dieu et revenez à la raison avant qu'il ne soit trop tard...

2 Pierre 3:14-16
C'est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.


Méditez par sept fois avant de faire dire à Paul des choses qu'il n'a pas dites et de mépriser celles qu'il a dites.
Cessez de tordre le sens des paroles de Paul pour apporter une légitimité à une doctrine démoniaque dont la portée dépasse votre entendement.

La Bible n'est pas compliquée. La Bible ne se contredit pas. La Bible constitue un tout intelligent et cohérent et doit être lue et interprétée dans son ensemble.

Photo by Boris Smokrovic



Publié le 07-01-2018 par Thierry Riviere  Modifié le 28-02-2018   Copie autorisée (avec mention de l'auteur et lien vers l'article original)

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Dans le nombre "53982076", quelle est la somme du premier et du dernier chiffre ?
Ecrivez-le en lettres ?


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ