Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Sujets de réflexion > L'évangile le plus antisémite ?      

L'évangile le plus antisémite ?

Accéder à la dernière modification
Si vous lisez et comparez les quatre évangiles, vous vous rendrez compte que le mot «juif» n'apparaît que cinq ou six fois dans les évangiles de Matthieu, Marc et Luc et plus de soixante fois dans le seul Évangile de Jean ! Dit autrement, les évangiles de Matthieu, Marc et Luc ne font apparaître à eux trois le terme «juif» que moins de vingt fois quand Jean l'utilise plus de soixante fois à lui tout seul !

Cependant lorsque les versets de Jean utilisent le terme de «juif», il est utilisé semble-t-il dans un contexte de distanciation ou de péjoration :

Jean 2:13
La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem.

Jean 2:18
Les Juifs, prenant la parole, lui dirent: Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte?

Jean 2:20
Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras!


De la même manière, lorsque Yeshua mentionne la loi dans l'évangile de Jean, IL évoque la «loi des juifs» comme pour prendre Ses distances et semble ainsi apporter du grain à moudre à ceux qui sont justement opposés à la loi des juifs :

Jean 8:17
Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est vrai;

Jean 10:34
Jésus leur répondit: N'est-il pas écrit dans votre loi: J'ai dit: Vous êtes des dieux?


Cette utilisation pléthorique, ciblée et très distanciée m'a longtemps laissé perplexe et songeur, ne sachant quoi en penser... jusqu'à ce que je me rende compte de quelque chose qui est également unique à l'évangile de Jean.

Revenons néanmoins aux bases :

Yeshua est le roi des juifs

Jésus est effectivement le roi des juifs selon tous les évangélistes :

Matthieu 2:2
[les rois mages] dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer.

Matthieu 27:11
Jésus comparut devant le gouverneur. Le gouverneur l'interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis.

Marc 15:2
Pilate l'interrogea: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis.

Luc 23:3
Pilate l'interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis.

Jean 18:33-37
Pilate rentra dans le prétoire, appela Jésus, et lui dit: Es-tu le roi des Juifs? 34 Jésus répondit: Est-ce de toi-même que tu dis cela, ou d'autres te l'ont-ils dit de moi? 35 Pilate répondit: Moi, suis-je Juif? Ta nation et les principaux sacrificateurs t'ont livré à moi: qu'as-tu fait? 36 Mon royaume n'est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas. 37 Pilate lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix.

Les évangiles de Matthieu, Marc et Luc ne citent la judaïté de Yeshua qu'en de rares occasions (cinq fois en moyenne pour chacun des évangiles) et lorsque cela est vraiment spécifié par les protagonistes des scènes rapportées, contrairement à l'évangile de Jean où les «juifs» sont cités nommément à chaque fois que l'on parle des contemporains de Yeshua. Et apparemment sous un mauvais jour...

Jean ou l'évangile le plus juif de tous !

Mais alors qu'est-ce donc qui fait la spécificité de l'évangile de Jean par rapport aux «juifs» ?
Jean est le seul à parler autant des «juifs» mais il est également le seul évangile à affirmer cette vérité :

Jean 4:22
Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

Si donc le salut vient des juifs et si Yeshua, le Fils de Dieu est le roi des juifs, n'est-il pas étonnant que nombre de «chrétiens» se réclamant de "Jésus" méconnaissent, méprisent et ignorent la loi des juifs et les fêtes des juifs dont il est fait mention dans l'évangile de Jean ?

Jean 2:13
La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem.

Jean 5:1
Après cela, il y eut une fête des Juifs [la fête des Pains sans levain], et Jésus monta à Jérusalem

Jean 7:2
Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche.

En réalité si Jean parle aussi souvent des «juifs» et des «fêtes des juifs» et si Yeshua — dans l'évangile de Jean — ne parle pas de «la loi de Dieu» mais de «la loi des juifs», ce n'est absolument pas pour dénigrer la loi des juifs et les fêtes des juifs !
Tout au contraire, c'est précisément pour montrer la spécificité des juifs, de ceux qui appartiennent vraiment au royaume de Dieu : Yeshua est le roi d'un peuple qui a des lois et des fêtes et qui les observe car ce sont là les lois de Dieu et les fêtes de Dieu.
Note spéciale :
S'agissant de Hanouka, vous constaterez par vous-même que Jean, constamment soucieux d'évoquer les "juifs" et "fêtes des juifs" ne parle pas ici des juifs mais d'un vulgaire «on» et ne mentionne pas la «fête des juifs» mais indique sobrement la «fête de la Dédicace». Curieux, n'est-ce pas pour un apôtre qui ne s'est pas privé de préciser la judaïté des choses et des personnes à chaque fois que possible.

Jean 10:22
«On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. C'était l'hiver.»

Par le choix délibéré des mots, Jean fait donc bien la distinction entre les fêtes proclamées et bénies par Dieu et les fêtes proclamées par les hommes n'ayant rien à voir avec Dieu.
Cela vaut également pour Pourim.
Hanouka et Pourim ne sont donc pas des fêtes des juifs mais des fêtes des hommes.
CQFD.

Yeshua est le roi des juifs. IL n'est pas le roi des français, des israéliens, des allemands ou des américains...

Ceux qui affirment que Yeshua est un roi pour tous les peuples se trompent. Lisez et relisez attentivement où se situe l'universalité de la royauté de Yeshua :

Jean 19:19-20
Pilate fit une inscription, qu'il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue: Jésus de Nazareth, roi des Juifs. 20 Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville: elle était en hébreu, en grec et en latin.

Yeshua est le roi des juifs. Et pour graver dans le marbre cette réalité, Pilate l'a écrit dans les trois langues les plus universelles qui soient — à l'époque — à savoir, en hébreu, en grec et en latin. Mais Yeshua reste le roi des juifs.

Ce n'est pas parce qu'on a écrit cette réalité en grec ou en latin que le peuple de Yeshua devient grec ou romain ! NON !
C'est aux grecs et aux romains de devenir juifs ! Vous avez bien lu. C'est ce que Paul vous enjoint de faire lorsqu'il vous invite à vous greffer sur Israël. C'est à vous de vous faire juif si vous voulez que Yeshua règne sur vous !
Il ne faut pas être né de mère juive, porter une kippa ou manger casher ni même se faire circoncire pour devenir juif !
Il suffit d'observer les commandements et ordonnances de Dieu et d'accepter Yeshua dans son coeur. Lisez cet article pour savoir comment devenir «juif» à votre tour !


 Publié le 12-11-2021 par Thierry R.  Mod. le 14-11-2021   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Combien font quarante-quatre divisés par deux ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ