Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Comprendre la Bible > Ressuscité au troisième jour "selon les Écritures" ?         

Ressuscité au troisième jour "selon les Écritures" ?

Yeshua ("Jésus") serait ressuscité au troisième jour «selon les Écritures» ? Vraiment ?

En visionnant la vidéo d'un juif karaïte qui critique régulièrement la messianité de Yeshua, j'ai été amené à remettre en cause ma foi-même car il développait son argument principal qui se fondait sur cette phrase de Paul :

1 Corinthiens 15:4
Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; 4 qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures;

Aussitôt dit, aussitôt fait, je fais une recherche, puis une autre, puis encore une autre puis je fouille encore, encore et encore. Jusqu'à admettre l'évidence. Notre karaïte a bien raison de critiquer la doctrine chrétienne de Paul car il n'y a pas la moindre trace d'une «résurrection au troisième jour» dans les Écritures !

Si vous cherchez sur internet, sur google et autres sites "spécialisés", vous ne trouverez rien. C'est un «détail» qui n'a pas l'air de déranger grand-monde !

Pire encore : mes recherches ont fait remonter une parole de Yeshua qui répète la même chose :

Luc 24:46
Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour

Et là, je me suis dit qu'il y a un problème...
Que Paul puisse tromper ou se tromper, mentir ou inventer, pourquoi pas ? Après tout, ce n'est qu'un homme.
Mais de la part du Messie LUI-même, on a là un gros problème, non ?

Cherchez par vous-même : vous ne trouverez rien, nada, zéro...
Oui, il y a bien des similitudes avec Jonas ou le roi Ézechias mais ça s'arrête là.

Jonas 1:12
L'Éternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits.

Matthieu 12:40
Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l' homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.

2 Rois 20:5
Voici, je te guérirai; le troisième jour, tu monteras à la maison de l'Éternel.

Osée 6:1-2 ne parle absolument pas du Messie car le Messie ne s'est jamais éloigné de l'Éternel !

On peut également établir un parallèle entre la descente de Dieu sur le mont Sinaï au troisième jour et la montée de Yeshua au troisième jour :

Exode 19:11-12
Qu'ils soient prêts pour le troisième jour; car le troisième jour l'Éternel descendra, aux yeux de tout le peuple, sur la montagne de Sinaï. 12 Tu fixeras au peuple des limites tout à l'entour, et tu diras: Gardez-vous de monter sur la montagne, ou d'en toucher le bord. Quiconque touchera la montagne sera puni de mort.

Jean 20:17
Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

mais cela reste un parallèle, pas une confirmation.

Comprenez-moi bien : j'ai toujours cru "aveuglément" Paul ou Yeshua sur la base des textes du Nouveau Testament. MAIS si ces mêmes textes sont falsifiés ou ne collent pas — ne serait-ce qu'une seule fois — aux Écritures, ie, aux textes de l'«Ancienne Alliance»,  alors le doute sur l'authenticité de l'ensemble de ces "nouveaux" textes est légitime !

On peut appeler cela le doute béréen !

Actes 17:10-11
Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu'ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. 11 Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact. 

Et c'est cette attitude que nous devons avoir devant un pasteur ou un enseignant !

Proverbes 14:15
L'homme simple croit tout ce qu'on dit, Mais l'homme prudent est attentif à ses pas.


Je comprends mieux les réticences de nos amis juifs à accepter un Messie qui affirme des caractéristiques non validées par la Bible.
Ce que je comprends moins, c'est le peu d'intérêt suscité par un problème pourtant majeur !

Certains exégètes ont pourtant bien essayé de résoudre ce "casse-tête" ici et , mais rien de probant ou de concret n'a été apporté.
Nulle part dans l'Ancien Testament, il n'est écrit que le Messie doive ressusciter au troisième jour ! À aucun moment ! Mais, comme nous allons le voir, les choses ne sont pas si simples...

La preuve en est que Yeshua dut ouvrir l'esprit de Ses disciples pour qu'ils comprennent les Écritures. En d'autres termes, certaines clefs ne sont pas immédiatement accessibles à la première lecture.

Luc 24:44-46
Puis il leur dit: C'est là ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que s'accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes. 45 Alors il leur ouvrit l'esprit, afin qu'ils comprissent les Écritures. 46 Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour


Paradoxalement, il y a longtemps, bien avant d'avoir visionné la vidéo de ce juif karaïte, j'avais eu l'occasion de visionner la vidéo d'un autre juif, orthodoxe celui-là et qui plus est, un rabbin français. C'est la réminiscence de cette première vidéo qui m'a mis sur un début de piste. C'est donc un juif orthodoxe français qui m'a donné les clefs pour répondre à un karaïte américain ! Les voies de Dieu sont décidément surprenantes !

À la Genèse de toutes choses...

Si vous considérez les premiers jours de la création et si vous prenez le temps de les comparer, quelque chose d'intriguant survient dans le chapitre 1 de la Genèse :

Genèse 1:3
Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

Genèse 1:6-7
Dieu dit: Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux. 7 Et Dieu fit l'étendue

Genèse 1:11-12
Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. 12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres

Genèse 1:14-16
Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; 15 et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. 16 Dieu fit les deux grands luminaires

Genèse 1:20-21
Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel. 21 Dieu créa les grands poissons

Genèse 1:24-25
Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi. 25 Dieu fit les animaux de la terre

Genèse 1:26-27
Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. 27 Dieu créa l'homme à son image

Systématiquement, lors de la création, Dieu dit, puis Dieu fit ou Dieu créa.
Systématiquement, sauf au premier jour et au sauf au troisième jour.

Au premier jour, Dieu dit et «la lumière fut». Pas "Dieu fit" ou "Dieu créa".
Au troisième jour, Dieu dit et «la terre produisit». Pas "Dieu fit" ou "Dieu créa".

Et c'est maintenant que le rabbin français que vous connaissez sûrement (le rav Dynovitz) a attiré mon attention sur ce qui se passe au troisième jour :

Genèse 1:11-12
Segond :
Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. 12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

Chouraqui
Elohîms dit: « La terre gazonnera du gazon, herbe semant semence, arbre-fruit faisant fruit pour son espèce, dont la semence est en lui sur la terre. » Et c’est ainsi. 
La terre fait sortir le gazon, herbe semant semence, pour son espèce et arbre faisant fruit, dont la semence est en lui, pour son espèce. Elohîms voit: quel bien !

La version Chouraqui étant plus littérale, c'est celle-ci que nous considérerons.
Dieu ordonne à la terre de créer du gazon, de l'herbe et un arbre-fruit faisant fruit et la terre fait sortir du gazon, de l'herbe et un arbre faisant fruit.

«Mais ce n'est pas ce que Dieu a ordonné, fait remarquer le rav Dynovitz. Dieu demande à la terre de créer un arbre-fruit faisant fruit, c''est-à-dire un arbre qui se mange et qui porte des fruits et la terre fait surgir un arbre qui porte (simplement) des fruits».
Nous allons laisser maintenant le rav qui développe ensuite une leçon sur la dépendance et l'autonomie des créatures face au Créateur... mais retenons de son enseignement qu'un arbre-fruit se mange contrairement à un arbre "normal" dont seuls les fruits se mangent...


vers l'Apocalypse...

Lisons ce qui arrivera bientôt sur la terre selon la prophétie de Jean :

Apocalypse 9:1-4
Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l'abîme lui fut donnée, 2 et elle ouvrit le puits de l'abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d'une grande fournaise; et le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. 3 De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu'ont les scorpions de la terre. 4 Il leur fut dit de ne point faire de mal à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n'avaient pas le sceau de Dieu sur le front.

C'est étonnant : on retrouve exactement les mêmes éléments créés par la terre au troisième jour de la création !
Par ailleurs, il semble qu'il y ait un contraste, une opposition entre les «hommes qui n'ont pas le sceau de Dieu sur le front» et «l'herbe de la terre, la verdure ou les arbres».
La Parole permet-elle de soutenir cette hypothèse ?

Oui, elle le fait sans ambiguïté et à plusieurs reprises :

Esaïe 40:6
Une voix dit: Crie! -Et il répond: Que crierai-je? Toute chair est comme l'herbe, Et tout son éclat comme la fleur des champs.

1 Pierre 1:24
Car Toute chair est comme l'herbe, Et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe. L'herbe sèche, et la fleur tombe;

Psaume 1:1-3
Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs, 2 Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, Et qui la médite jour et nuit! 3 Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu'il fait lui réussit. 

Les scorpions ont donc pour ordre de laisser en paix les hommes qui «trouvent leur plaisir dans la loi de l'Éternel» et de ne tourmenter que les hommes n'ayant pas le sceau de Dieu sur le front à l'exception de toute autre espèce vivante.

Et nous apprenons incidemment qu'un arbre est en effet une métaphore de l'homme dans la Parole de Dieu.

Proverbes 12:12
Le méchant convoite ce que prennent les méchants, Mais la racine des justes donne du fruit.


Mais revenons au troisième jour de la Genèse. Que s'est-il donc passé lors de ce troisième jour ?
Dieu demande à la terre de créer un arbre-fruit faisant fruit, c''est-à-dire un arbre qui se mange et qui porte des fruits et la terre obéit en faisant surgir un arbre qui porte (simplement) des fruits.

Genèse 1:11-13
Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. 12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. 13 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour.

La terre n'obéit pas vraiment à Dieu. Pourtant nous lisons que Dieu est satisfait et trouve cela bon. Pourquoi ?
Parce que Dieu savait que la terre exécuterait Son ordre dans la suite des temps.
L'ordre de Dieu à la terre était une prophétie.

Nous avons vu en effet que l'homme juste est un arbre aux yeux de Dieu.
Dieu demande à la terre de faire surgir au troisième jour un arbre-fruit, un arbre qui se mange et qui porte des fruits.

Je ne connais qu'un seul homme juste qui se mange et qui porte des fruits et qui a surgi de la terre au troisième jour de Son envelissement. Son nom est Yeshua. La prophétie du troisième jour est accomplie en Yeshua «selon les Écritures» :

Proverbes 11:30
Le fruit du juste est un arbre de vie, Et le sage s'empare des âmes.

Matthieu 26:26-28
Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. 27 Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous; 28 car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.

Jean 6:53-56
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. 54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.

Nous devons bel et bien manger de l'arbre-fruit du livre de la Genèse qui en réalité s'avère être Yeshua !

L'épisode extraordinaire du recul de l'ombre du soleil sur les degrés d'Achaz associé à la guérison d'Ézechias au troisième jour ou la descente de l'Éternel sur le mont Sinaï au troisième jour, plus que de simples parallèles, étaient des allusions et des indices placés par la Parole pour nous montrer du doigt qu'il y avait quelque chose de caché au troisième jour, dès le premier chapitre de la Genèse.

Le fait que l'on retrouve dans le dernier livre de la Bible exactement les mêmes éléments décrits dans le tout premier chapitre de la Bible ne peut être le fait du simple hasard et à la lumière de sa lecture, nous avons la preuve que la Genèse évoque littéralement notre Sauveur...

Que le Nom de notre Dieu soit béni au nom de Son Juste, Yeshua !



 Publié le 14-11-2022 par Thierry R.  Mod. le --   Copie autorisée avec mention de l'auteur

  Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Dans le nombre "460233517", quel chiffre vient après deux ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ