Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Comprendre la Bible > Les trois témoins      

Les trois témoins

Préambule : les écritures hébraïques originales se présentent sous forme de rouleau ne comportant pas de chapitre. Ce sont les exégètes et traducteurs qui ont découpé les textes bibliques en chapitres, puis en versets afin d'en faciliter la traduction, l'étude et l'archivage.

Nous allons voir que Dieu, bien qu'il soit le Seul Dieu Souverain, a l'honnêteté, la gloire et l'honneur d'appliquer Sa propre Loi à LUI-même. Et cela devrait nous remplir d'admiration mais aussi de crainte et de tremblement devant Dieu. Si Celui qui a fait les lois les observe LUI-même scrupuleusement à la lettre, si Celui qui a décrété que le péché ne pouvait être lavé que par le sang, n'a pas hésité à sacrifier Son propre Fils pour laver nos péchés, croyez-vous pouvoir vous réfugier derrière des doctrines intellectuelles et fallacieuses ? Saurez-vous faire face aux trois témoins qui témoigneront (peut-être) contre vous ? 

Deutéronome 28 : Mise en garde solennelle

Lorsque l'Éternel notre Dieu eut terminé de donner toutes Ses lois et ordonnances à Moïse, Dieu, toujours par la bouche de Moïse, mit solennellement tout le peuple en garde dans le très long Deutéronome 28 — que je ne vais pas reproduire ici en raison de sa longueur — mais qui peut se résumer à : «si tu obéis à Mes commandements, tu seras béni mais si tu n'obéis pas à Mes commandements, tu seras maudit».

Deutéronome 29 : Officialisation de l'alliance

Le Deutéronome 29 est l'«officialisation» de l'alliance entre Dieu et Son peuple sur la base de l'obéissance aux commandements de Dieu :

Deutéronome 29:9-13
Vous observerez donc les paroles de cette alliance, et vous les mettrez en pratique, afin de réussir dans tout ce que vous ferez.
10 Vous vous présentez aujourd'hui devant l'Éternel, votre Dieu, vous tous, vos chefs de tribus, vos anciens, vos officiers, tous les hommes d'Israël, 11 vos enfants, vos femmes, et l'étranger qui est au milieu de ton camp, depuis celui qui coupe ton bois jusqu'à celui qui puise ton eau.
12 Tu te présentes pour entrer dans l'alliance de l'Éternel, ton Dieu, dans cette alliance contractée avec serment, et que l'Éternel, ton Dieu, traite en ce jour avec toi, 13 afin de t'établir aujourd'hui pour son peuple et d'être lui-même ton Dieu, comme il te l'a dit, et comme il l'a juré à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob.

mais Elohim prend soin de rappeler que cette alliance n'est pas conclue seulement avec les israélites présents à ce moment-là mais également avec ceux qui ne sont pas là :

Deutéronome 29:14-15
Ce n'est point avec vous seuls que je traite cette alliance, cette alliance contractée avec serment. Mais c'est avec ceux qui sont ici parmi nous, présents en ce jour devant l'Éternel, notre Dieu, et avec ceux qui ne sont point ici parmi nous en ce jour.

c'est-à-dire la postérité à venir, c'est-à-dire les héritiers selon la promesse :

Galates 3:29
Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse.

c'est-à-dire tous ceux qui croient en Yeshua et gardent les commandements de Dieu :

Apocalypse 12:17
Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

Et si d'aventure, vous vous arc-boutez à l'idée reçue que le peuple de Dieu, ce sont sont les juifs et seulement les juifs, alors relisez et prenez le temps de méditer sur cette phrase de Pierre :

1 Pierre 2:9-10
Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, 10 vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.

Qui donc est la race élue ? Qui donc est la nation sainte ? Qui donc est le peuple de Dieu si ce n'est celui acquis par le Sang de Christ ?

Comprenez donc que l'alliance que Dieu a conclue avec Son peuple l'a été avec ceux qui étaient présents à ce moment-là mais également avec ceux qui ne l'étaient pas, c'est-à-dire avec sa postérité, c'est-à-dire nous qui gardons les commandements de Dieu et croyons dans le sacrifice de Yeshua !
Tout a été prévu. Rien n'a été laissé au hasard !

Deutéronome 30 : Ultime exhortation

Le chapitre 30 de Deutéronome constitue une ultime exhortation à obéir aux commandements de Dieu et évoque (encore et encore) le choix entre la bénédiction et la malédiction :

Deutéronome 30:1-2
Lorsque toutes ces choses t'arriveront, la bénédiction et la malédiction que je mets devant toi, si tu les prends à coeur au milieu de toutes les nations chez lesquelles l'Éternel, ton Dieu, t'aura chassé, 2 si tu reviens à l'Éternel, ton Dieu, et si tu obéis à sa voix

Deutéronome 30:15-16
Vois, je mets aujourd'hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. Car je te prescris aujourd'hui d'aimer l'Éternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d'observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies

Deutéronome 30:19
J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction.

Notez que c'est dans le chapitre 30 que figure le premier «témoin» que Dieu prend contre Israël : le ciel et la terre sont là pour témoigner que Dieu a effectivement prévenu Israël des conséquences à obéir ou à désobéir aux commandements de Dieu.

Deutéronome 31 : la fin est proche

Elohim connaissait le coeur des israélites et savait d'avance que ces derniers seraient rebelles à Sa Parole, désobéiraient à Sa loi et violeraient Son alliance :

Deutéronome 31:16
L'Éternel dit à Moïse: Voici, tu vas être couché avec tes pères. Et ce peuple se lèvera, et se prostituera après les dieux étrangers du pays au milieu duquel il entre. Il m'abandonnera, et il violera mon alliance, que j'ai traitée avec lui.

Aussi lorsque Moïse eut terminé de coucher par écrit toutes les paroles de Sa loi, Elohim le chargea d'une dernière et étrange mission, celle d'écrire un cantique, le cantique de Moïse...

Deutéronome 31:19-22
Maintenant, écrivez ce cantique. Enseigne-le aux enfants d'Israël, mets-le dans leur bouche, et que ce cantique me serve de témoin contre les enfants d'Israël. 20 Car je mènerai ce peuple dans le pays que j'ai juré à ses pères de lui donner, pays où coulent le lait et le miel; il mangera, se rassasiera, s'engraissera; puis il se tournera vers d'autres dieux et les servira, il me méprisera et violera mon alliance; 21 quand alors il sera atteint par une multitude de maux et d'afflictions, ce cantique, qui ne sera point oublié et que la postérité aura dans la bouche, déposera comme témoin contre ce peuple. Je connais, en effet, ses dispositions, qui déjà se manifestent aujourd'hui, avant même que je l'aie fait entrer dans le pays que j'ai juré de lui donner. 22 En ce jour-là, Moïse écrivit ce cantique, et il l'enseigna aux enfants d'Israël

Elohim informe Moïse que ce cantique sera également le deuxième «témoin» contre le peuple : ce cantique pourra «témoigner» que Dieu a bien prévenu Son peuple de la nécessité de garder Sa loi et Ses commandements. Notez que Dieu précise que ce cantique ne sera pas oublié et qu'il sera dans la bouche de la postérité du peuple...

Mais afin que le peuple — ou sa postérité — n'ait aucune excuse, Dieu ajoute un troisième témoin :

Deutéronome 31:24-26
Lorsque Moïse eut complètement achevé d'écrire dans un livre les paroles de cette loi, 25 il donna cet ordre aux Lévites qui portaient l'arche de l'alliance de l'Éternel: 26 Prenez ce livre de la loi, et mettez-le à côté de l'arche de l'alliance de l'Éternel, votre Dieu, et il sera là comme témoin contre toi.

  Cette fois, Elohim prend le livre de la loi lui-même comme troisième «témoin» contre le peuple...

Elohim a donc pris trois témoins contre le peuple d'Israël (et sa postérité, ne l'oublions pas) : le ciel et la terre, le cantique de Moïse et le livre de la loi.
Pourquoi trois témoins ? Parce que Elohim s'applique à LUI-même Sa propre loi :

Deutéronome 17:6
Celui qui mérite la mort sera exécuté sur la déposition de deux ou de trois témoins; il ne sera pas mis à mort sur la déposition d'un seul témoin.

Deutéronome 19:15
Un seul témoin ne suffira pas contre un homme pour constater un crime ou un péché, quel qu'il soit; un fait ne pourra s'établir que sur la déposition de deux ou de trois témoins.

Elohim prend ici toutes les précautions afin que l'homme ne puisse pas L'accuser de ne pas obéir à Sa propre loi.

Le verset incongru

Très bien. Et alors ?
En fait, il s'avère qu'il se trouve dans le Deutéronome 29 un verset incongru. En effet, nous avons vu que le Deutéronome 29 est l'officialisation de l'alliance avec le peuple et sa postérité et voici que Dieu nous parle subitement de choses cachées et de choses révélées au peuple présent et à leur postérité, choses qui devraient les conduire à obéir aux commandements de Dieu :

Deutéronome 29:29
Les choses cachées sont à l'Éternel, notre Dieu; les choses révélées ("galah" strong 1540) sont à nous et à nos enfants, à perpétuité, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi.
(Segond 1910)

Les mystères sont à IHVH-Adonaï notre Elohim. Les révélations ("galah" strong 1540) à nous et à nos fils à perpétuité, pour faire toutes les paroles de cette torah.
(Chouraqui)

Il est intéressant de noter que le mot hébreu «galah» strong 1540 signifie «révéler, montrer, découvrir» et de voir comment Chouraqui utilise ensuite le mot «découvrement» plutôt que "révélation" dans Apocalypse 1:1-2... 

Des choses cachées aux révélations...

Le Livre de l'Apocalypse,  comme chacun sait, est un livre de révélations, pour ne pas dire LE livre des révélations, le livre des "découvrements" selon Chouraqui...

Apocalypse 1:1-2
Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean, 2 lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ, tout ce qu'il a vu.
(Segond 1910)

Découvrement de Iéshoua‘, le messie: Elohîms le lui donne pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver vite. Il le signifie en l’envoyant par son messager à son serviteur Iohanân. 2 Il témoigne du logos d’Elohîms et du témoignage de Iéshoua‘ le messie, de ce qu’il a vu.
(Chouraqui)


Et quel est le but des choses révélées selon Deutéronome 29 ? C'est, déclare la Parole, «afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi».
À qui donc sont révélées ces choses ? «À nous et à nos enfants», c'est-à-dire à Israël et sa postérité.
Et qui donc est cette postérité ?

Apocalypse 12:17
Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.


Et quelle révélation nous rapporte l'apôtre Jean au sujet des élus, des saints, de «ceux qui ont vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom» ?

Apocalypse 15:2-4
Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu. 3 Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'agneau, en disant: Tes oeuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations! 4 Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés.

Et pourquoi chantent-ils donc le cantique de Moïse ?
Souvenez-vous : le cantique de Moïse est la preuve qui témoigne formellement que Dieu a effectivement exhorté, presque supplié, demandé à Son peuple de garder Ses commandements et leur a proposé — en toute connaissance de cause — le choix entre garder la loi de Dieu et désobéir à Dieu, entre la bénédiction et la malédiction, entre la vie et la mort !

Et vous, quel choix allez-vous faire ?...

Sur le ciel et la terre comme témoin, vous pouvez lire cet article.
Sur le livre de la loi comme témoin, vous pouvez lire cet article.

Que Dieu vous bénisse et vous accorde de faire fructifier votre foi en Son Fils Yeshua !
 

 Publié le 30-11-2020 par Thierry R.  Mod. le 07-01-2021   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Les jeux olympiques ont lieu tous les (?)...ans ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ