Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Découvrir Dieu > Le baptême

Le baptême

Nous sommes de chair et de sang...

J'ai longtemps considéré le baptême comme un acte purement rituel n'ayant aucune conséquence sur le plan spirituel, ni en son accomplissement physique, ni d'ailleurs en son absence. Je me trompais. J'ai longtemps pensé que Dieu était un être spirituel et que croire en Lui devait donc également revêtir un aspect purement et uniquement spirituel.


Mon approche était mauvaise. Car elle me conduisait à appréhender les choses de Dieu seulement sous leur aspect spirituel. Mais Dieu n'a pas fait l'homme seulement spirituel. Il l'a fait aussi chair et sang ! Les actions que nous commettons dans ce corps de chair et de sang ont un impact sur notre partie spirituelle, ce que nous appelons notre âme.

Les insanités et les grossièretés que le morceau de chair que nous appelons "langue" peut éructer, ont une conséquence sur le salut de notre âme. Une bonne partie du chapître 3 de Jacques n'est-elle pas consacrée à ce tout petit membre physique par lequel nous pouvons aussi bien bénir que maudire ?

Lorsque Dieu nous enjoint d'être saints parce que Dieu Lui-même est saint, ne le dit-Il pas immédiatement après avoir énuméré dans Lévitique 11 ce qui est pur et impur, souillé et non souillé parmi les animaux qui constituent notre alimentation physique ? Quand Dieu nous ordonne ici d'être saint, il nous montre que la sanctification démarre dans le monde physique avec ce que nous mangeons ! Dieu ne parle pas ici d'amour, de pardon ou de grandeur d'âme. Il parle de ne pas toucher, ni manger, ni mastiquer ni déglutir ni avaler de viandes impures.

Notez comme Paul affirmera à son tour que le corps doit être gardé physiquement de toute souillure et de toute impudicité, parce que dit-il les deux corps deviennent une seule chair.

1 Corinthiens 6:13-17
Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. [...] Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. [...] Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?

Notre corps, dit Paul, est le temple du Saint-Esprit qui est en nous. Selon l'apôtre, notre corps est donc bien plus qu'un "simple" assemblage composite de chair et de sang. Il existe une étroite relation entre le corps et l'âme. Cette relation que nous ne voyons pas avec nos yeux physiques est pourtant validée par la Bible. Ce que nous imposons - en bien ou en mal - à notre corps a une conséquence directe - en bien ou en mal - sur notre âme.


Le baptême est-il nécessaire ?

Dans mon ancien schéma de pensée, le baptême n'était donc pas nécessaire si on avait la vraie foi et si on était né de nouveau. Mais je me trompais. Pour physique qu'il soit, le baptême a une portée spirituelle que nous ne voyons certes pas mais qui est bien réelle !

C'est bien pour cette raison que Pierre, bien qu'ayant été témoin que les païens avaient reçu l'Esprit Saint, ordonna qu'ils fussent baptisés :

Actes 10:44-48
Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens. Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. Alors Pierre dit: Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous? Et il ordonna qu'ils fussent baptisés au nom du Seigneur.


Pour cette raison également, nous voyons de multiples appels au baptême dans tout le Nouveau Testament :

Actes 2:37
Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous?
Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Actes 22:16
Et maintenant, que tardes-tu? Lève-toi, sois baptisé, et lavé de tes péchés, en invoquant le nom du Seigneur.

Matthieu 3:13
Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau.


Baptême et résurrection

Il s'agit là de "simples" appels au baptême mais les apôtres insistent par ailleurs sur la communion du baptême avec et en Jésus-Christ et font plus d'une fois la corrélation entre baptême et résurrection.

Romains 6:3
Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

1 Pierre 3:21
Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ,

Colossiens 2:12
ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts


Qui peut baptiser ?

A aucun moment, la Bible indique ou semble indiquer les qualifications requises pour procéder à un baptême.

Au contraire, chaque croyant est un prêtre devant Dieu :

1 Pierre 2:4-9
Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. [...] Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis...


En l'absence de pasteur ou d'ancien mais même en leur présence, tout véritable disciple de Jésus-Christ qui craint Dieu et observe Ses commandements et qui recherche sincèrement la volonté de Dieu, peut baptiser une personne (dotée de son bon sens et capable de donner son consentement).

J'ai souligné volontairement que le baptême pouvait fort bien être opéré par un simple fidèle, même lorsqu'un ancien est présent. Regardez comme Pierre a «délégué» le baptême de Corneille aux fidèles de Jappé qui l'avaient accompagné :

Actes 10:45
Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens. Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. Alors Pierre dit: Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous? Et il ordonna qu'ils fussent baptisés au nom du Seigneur.


Ce n'est donc pas Pierre lui-même qui a baptisé le centenier et sa maison mais de «simples» chrétiens.


Qui peut être baptisé ?

Contrairement aux idées reçues et soigneusement entretenues par la quasi-totalité des dénominations afin d'embrigader et de s'accaparer l'exclusivité de l'âme (ou les deniers ?) du croyant, le baptême ne requiert en réalité aucune formation au préalable. La foi seule en Jésus-Christ et le désir d'être baptisé suffisent ! Il n'a jamais été question de faire un cours approfondi sur la trinité ou la grâce...

Regardez la simplicité de Philippe baptisant l'eunuque sans autre forme de procés :

Actes 8:36
Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l'eau. Et l'eunuque dit: Voici de l'eau; qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé? Philippe dit: Si tu crois de tout ton coeur, cela est possible. L'eunuque répondit: Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Il fit arrêter le char; Philippe et l'eunuque descendirent tous deux dans l'eau, et Philippe baptisa l'eunuque. Quand ils furent sortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l'eunuque ne le vit plus.


Pierre et les autres apôtres, non plus, ne s'embarrassaient pas de cours, d'études bibliques ou de contrôle de connaissance pour baptiser les volontaires. Il suffisait d'accepter Jésus-Christ en son coeur :

Actes 2:41
Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes.


En quel nom doit-on baptiser ?

La Bible répond de manière catégorique :

Actes 2:38
Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Actes 8:16
Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit.

Actes 10:48
Et il ordonna qu'ils fussent baptisés au nom du Seigneur.

Actes 19:5
Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus.

Colossiens 3:17
Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.


De tous les évangiles, le livre de Matthieu (au chapître 19) est le seul qui invite à baptiser autrement :

Matthieu 28:19
Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,


Outre le fait que cette version du baptême ne soit étrangement soutenue par aucun autre verset, il est intéressant de noter qu'aucun apôtre n'ait fait mention de cette formulation dans aucun des 28 chapîtres des Actes des Apôtres, ni aucune des épîtres...


Pour aller plus loin

Formulation du baptême
Une explication de Matthieu 28:19


Publié le 15-09-2017 par Thierry Riviere  Modifié le 19-10-2017   Copie autorisée (avec mention de l'auteur et lien vers l'article original)

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Quels sont les trois premiers chiffres dans le nombre "44482365" ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ