Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Découvrir Dieu > L'homme, l'enfer et les tourments      

L'homme, l'enfer et les tourments

Matthieu 25.41
Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez- vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges


L'homme est peu de choses sur cette terre... et même en enfer ! Dieu est juste et Dieu est amour. C'est pour nous éviter ce châtiment que Dieu a permis que Son Fils soit cloué sur la croix. Et c'est l'orgueil de l'homme refusant le sacrifice de Jésus-Christ qui le mène tout droit en enfer...

D'où cet avertissement lourd de sens de Jésus-Christ qui devrait nous faire réfléchir à deux fois avant de tourner le dos à Dieu et de Le renier en rejetant le don de Son Fils.

Si pour satisfaire Sa justice, Dieu n'a pas hésité à faire tomber sur la tête innocente de Son propre Fils les conséquences de nos propres péchés, combien pouvons-nous être certains du poids et de la sévérité de Son Jugement quand ce jour viendra... Et il vient...

L'enfer, une réalité éternelle : que dit la Bible ?

Les tourments éternels sont destinés à certains personnages : le diable, la bête et le prophète :

Apocalypse 20:10
Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l' étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

Je n'invente rien : c'est ce qu'indique la prophétie.


S'agissant du reste des humains, il y a deux cas de figure :

1/ Les tourments des humains qui auront adoré la bête et son image et auront pris la marque de son nom, seront également éternels...

Apocalypse 14:11
Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau. Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles; et ils n'auront aucun repos, ni le jour ni la nuit, ceux qui auront adoré la bête et son image, et quiconque aura pris la marque de son nom.

Je n'invente rien. Les verset d'Apocalypse 14 disent ce qu'il disent.

2/ Les autres humains ne figurant pas dans le livre de vie iront dans le même étang de feu :

Apocalypse 20:14
C'est la seconde mort, l'étang de feu . Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu.

Je n'invente rien. C'est ce qui est écrit.
La prophétie ne parle pas du tout ici des personnes qui ont adoré la bête et son image puisque l'on sait déjà que ceux qui ont adoré la bête et son image seront jetés dans l'étang de feu. La prophétie cible ici toutes les autres personnes dont le nom ne figure pas dans le livre de vie, donc celles qui n'ont pas adoré la bête et son image mais dont le nom ne figure pas dans le livre de vie.

En d'autres termes et pour résumer, il y a trois catégories de personnes qui seront condamnées à aller dans l'étang de feu :
  1. Le diable, la bête et le faux prophète (pour l'éternité)
  2. Ceux qui auront pris la marque et adoré la bête et son image (pour l'éternité)
  3. Ceux dont le nom n'est pas dans le livre de vie (pour un temps non spécifié)
Jusqu'ici, je n'ai strictement rien inventé : j'ai lu et répété ce que dit la prophétie de la Révélation.

L'enfer éternel : ma compréhension

Maintenant, et c'est seulement à partir de maintenant que «j'invente» une théorie pour la troisième catégorie de personnes (ceux dont le nom n'est pas dans le livre de vie) et tenter de «comprendre» la justice de Dieu.

Je pense, sur la base des versets précédents, que les humains qui n'auront pas adoré la bête et son image et qui n'auront pas pris la marque de son nom, se retrouveront temporairement dans l'étang de feu pour payer leur dette (mais pas éternellement, uniquement le temps de payer leur dû).

C'est également ce que laissent penser les versets qui suivent :

Luc 12:59
Je te le dis, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé jusqu'au dernier centime.

Matthieu 18:34
Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il eût payé tout ce qu'il devait.

Notez la notion de limite  qui laisse entrevoir la cessation du châtiment à un moment donné.

Nous avons vu et lu que la prophétie ne spécifiait pas la durée des tourments des personnes appartenant à la troisième catégorie de condamnés.
Une question apparaît : que se passe-t-il lorsque les tourments arrivent à leur terme ?
Ces personnes sont-elles détruites ? Sont-elles réhabilitées ?
Personne ne le sait. La prophétie ne le dit pas.

Marque et adoration

Systématiquement, le livre de la Révélation (Apocalypse) condamne l'acceptation de la marque ASSOCIÉE À l'adoration de la bête :

Apocalypse 14:9-12
Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau. 11 Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. 12 C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

Apocalypse 16:2
Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image.

Apocalypse 19:20
Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l'étang ardent de feu et de soufre.

Apocalypse 20:4
Et je vis des trônes; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.


En d'autres termes et si on lit ce qui est écrit, l'éloignement d'avec Dieu se fait en deux étapes :
  1. Prendre la marque sur le front ou sur la main
  2. Adorer l'image de la bête

C'est ce qui ressort également de l'analyse du texte biblique :

Apocalypse 13:14-17
Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait. 15 Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués.
Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.


Premièrement, absolument rien ne dit ou ne suppose que l'adoration de la bête précède ou suit immédiatement l'acceptation de la marque de la bête.
Deuxièmement, il est dit que la marque de la bête est ASSOCIÉE à la possibilité d'acheter ou de vendre.

Le diable étant fourbe et rusé, je peux vous garantir à 100% que la marque de la bête qui est/sera proposée à l'humanité ne contiendra strictement AUCUN signe satanique particulier ! Il n'y aura pas de «666» ou d'étoile satanique inversée sur la puce ou sur la seringue qu'on vous mettra dans la peau ! Il faut être crédule et naïf pour croire le contraire !
Ce sont les circonstances «anormales» qui entourent la marque de la bête qui devront vous alerter !
Si on vous propose d'accepter quelque chose qui détermine votre pouvoir d'acheter ou de vendre,
il est fort possible qu'il s'agisse de la marque de la bête.
Dans le doute, abstenez-vous !

Je ne sais pas si vous mesurez donc la responsabilité devant Dieu de certaines personnes promptes à décréter que ceci ou cela n'est pas la marque de la bête.
Les enseignants qui se trompent sont en train de conduire toutes les personnes qui les écoutent à procéder à la première étape !

La géhenne de feu

Certains objecteront que la géhenne de feu est un lieu symbolique et qu'en réalité, il s'agissait autrefois de la déchetterie de Jérusalem où l'on brûlait à la fois les déchets et les carcasses d'animaux morts.

Ce à quoi, je réponds : «Certes mais dites-moi : avez-vous déjà brûlé la carcasse d'un animal ? Ou avez-vous déjà tenté de brûler du bois ?»

Si oui, répondez honnêtement : la combustion est-elle instantanée ? La carcasse de l'animal est-elle immédiatement réduite en cendres ? Ne faut-il pas un certain temps avant de faire disparaître toute trace du cadavre ou de l'amas de bois ?

Si non, cela signifierait que la géhenne n'est rien d'autre que la mort éternelle et que les êtres qui sont jetés dans l'étang de feu meurent instantanément et n'éprouvent ni souffrance ni douleur. 

Ce n'est pas du tout ce que je lis lorsque la prophétie évoque le sort de ceux qui aboutissent dans l'étang de feu :

Apocalypse 20:10
Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l' étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

Apocalypse 14:11
Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, 10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau. Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles; et ils n'auront aucun repos, ni le jour ni la nuit, ceux qui auront adoré la bête et son image, et quiconque aura pris la marque de son nom.

La prophétie parle bien de tourments qui, pour ceux qui auront adoré la bête et son image, ne cesseront jamais, ni le jour ni la nuit, pour les siècles des siècles.
Il s'agit bien de tourments. Pas d'un doux sommeil ou de repos !

Le feu éternel de Sodome et Gomorrhe

Jude 1.7
...que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel.

D'autres objecteront que «vous voyez bien que le feu éternel est symbolique et qu'il ne faut pas le prendre au sens littéral car il n'y a aucun feu éternel sur les sites de ces villes»...

Alors relisons bien Jude.

Dans Jude, nous apprenons non pas que les villes de Sodome et de Gomorrhe ont été punies éternellement par un feu mais que ces villes ont été punies par un feu éternel.
En d'autres termes, que ces villes ont été brûlées (une fois) par un feu (qui lui, est éternel).
Pas que ces villes ont été brûlées pour l'éternité ni qu'elles brûlent pour l'éternité.

Voyez-vous la différence ?

Mourir éternellement

Certains diront que le salaire du péché, c'est la mort :

Romains 6:23
Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur

et que Elohim a bien affirmé à Adam qu'il mourrait s'il péchait :

Genèse 2:17
Segond
mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

Darby
mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas; car, au jour que tu en mangeras, tu mourras certainement.

Chouraqui
mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas, oui, du jour où tu en mangeras, tu mourras, tu mourras.

En hébreu, le mot «mort» se retrouve deux fois dans l'avertissement divin, d'où la traduction Chouraqui qui double le verbe afin de restituer ce qui pourrait donner quelque chose comme «tu mourras de mort».

Cette double affirmation de la mort en cas de péché «tu mourras de mort» fait dire à certaines personnes «vous voyez, nous avons la preuve certaine que si on n'est pas sauvé, on meurt».

Qu'en pense notre Maître et Sauveur Yeshua ?

Matthieu 10:28
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

Le verbe «périr» est «apollumi» en grec, qui signifie certes "mourir" mais aussi "détruire", "faire disparaître".

Écoutons encore notre Maître pour comprendre la vraie nature de la seconde mort :

Apocalypse 2:11
Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: Celui qui vaincra n'aura pas à SOUFFRIR la seconde mort.

Le mot "souffrir" est le mot grec "adikeo" (strong G91) qui signifie bien "faire du mal, avoir mal" que l'on retrouve également dans les versets comme les suivants :

APOCALYPSE 7.3
et il dit: Ne FAITES POINT DE MAL à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu' à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu.

APOCALYPSE 9.4
Il leur fut dit de ne point FAIRE DE MAL à l' herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n' avaient pas le sceau de Dieu sur le front.

APOCALYPSE 9.10
Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c'est dans leurs queues qu' était le pouvoir de FAIRE DU MAL aux hommes pendant cinq mois.

APOCALYPSE 9.19
Car le pouvoir des chevaux était dans leurs bouches et dans leurs queues; leurs queues étaient semblables à des serpents ayant des têtes, et c'est avec elles qu'ils FAISAIENT DU MAL

APOCALYPSE 11.5
Si quelqu' un veut leur FAIRE DU MAL du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis; et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière.


Si on relit en quoi consiste la géhenne de feu, on comprend tout de suite mieux ce que Yeshua veut dire ici !
Yeshua nous apprend que la mort physique n'est absolument pas la fin de nos soucis et qu'on en a encore à se faire si nous n'avons pas Dieu de notre côté.

Un enfer éternel ou la justice ?

Où serait la justice de Dieu si tous les humains mouraient "éternellement" sans aucun châtiment après la vie ?

Les athées n'attendent pas autre chose après la mort : ils espèrent précisément en une mort éternelle pour n'avoir de compte à rendre à personne ! Finalement les athées auraient donc la bonne doctrine : "Pourquoi croire en Dieu ? Mangeons et buvons car c'est là notre lot !"

ISAÏE 22:13
Et voici de la gaîté et de la joie! On égorge des boeufs et l'on tue des brebis, On mange de la viande et l'on boit du vin: Mangeons et buvons, car demain nous mourrons!

1 CORINTHIENS 15:32
Si c'est dans des vues humaines que j'ai combattu contre les bêtes à Éphèse, quel avantage m'en revient-il? Si les morts ne ressuscitent pas, Mangeons et buvons, car demain nous mourrons.


D'autre part, où serait la justice de Dieu si tous les humains subissaient le même châtiment (la mort) sans aucune distinction des mauvais actes accomplis ? Votre voisin de palier mérite-t-il vraiment le même sort que Hitler, Staline ou Pinochet ? Vous le pensez réellement ?

La Parole n'enseigne-t'elle pas précisément que Dieu rendra à chacun selon ses oeuvres ?

Jésus a de nombreuses fois mis l'accent sur la personnalisation des jugements.

Luc 12:47-48
Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n'a rien préparé et n'a pas agi selon sa volonté, sera battu d'un grand nombre de coups. Mais celui qui, ne l'ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups.

Devons-nous nous étonner de ce que Dieu soit juste ? IL l'a toujours été, de tout temps !

DEUTÉRONOME 25:2
Si le coupable mérite d'être battu, le juge le fera étendre par terre et frapper en sa présence d'un nombre de coups proportionné à la gravité de sa faute.


Bien au contraire, nous devrions nous en réjouir ! Dieu est le même hier, aujourd'hui et éternellement.

Que Son Saint Nom soit béni d'éternité en éternité !


 Publié le 08-10-2021 par Thierry R.  Mod. le 20-10-2021   Copie autorisée avec mention de l'auteur

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Combien font quarante-quatre divisés par deux ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ