Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Comprendre la Bible > Les faux amis de l'apôtre Paul         

Les faux amis de l'apôtre Paul

Les faux amis dont on va parler dans cet article ne sont pas ceux auxquels vous pourriez penser... Non, aujourd'hui, on va parler «linguistique»...

Si vous avez appris une langue étrangère, il vous est sûrement arrivé de vous méprendre et d'utiliser un mot similaire à votre langue — on se basera sur le français pour faire simple — et de croire qu'il avait le même sens dans les deux langues.

C'est le principe général des faux amis auquel tout étudiant en langues est confronté tôt ou tard.

Par exemple, l'anglais fourmille de faux amis qui sont trompeurs, surtout pour les francophones. Ainsi le mot français «affaire» n'a rien à voir, mais vraiment rien à voir avec son faux ami anglais :

 Un faux ami anglais / français 

Mais on retrouve des faux amis partout, en espagnol aussi bien sûr, et leur utilisation inappropriée peut nous conduire à des situations les plus embarrassantes : ne dites surtout pas à un mari espagnol que c'est à cause de vous que sa femme est «embarrassée»...

 
  Un faux ami en espagnol 

Ces deux exemples prouvent à eux-seuls que lire ou traduire un texte étranger ne requiert pas seulement une connaissance approfondie de la langue traduite mais plus encore une connaissance de la culture et de l'esprit des locuteurs de la langue en question.

Nous avons vu que les faux amis s'appliquaient aux mots. Mais ils peuvent également s'appliquer à la parole elle-même et on parle alors de quiproquo. Le quiproquo est «un malentendu où l'on prend un être vivant, un objet, une situation ou une parole pour une autre».

 Illusion d'optique illustrant un quiproquo : 
 lapin ou canard ? 


Que pense Yeshua des quiproquos ?

Voyons ce que pense Yeshua lorsque «l'on prend un être vivant, un objet, une situation ou une parole pour une autre», voyons comment Yeshua a réagi lorsque ceux qui ont été témoins de Ses miracles ont voulu, volontairement ou involontairement, sincèrement ou hypocritement, attribuer à des démons la guérison de l'aveugle muet :

Matthieu 12:22-33
Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait. 23 Toute la foule étonnée disait: N'est-ce point là le Fils de David? 24 Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent: Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons.

25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même; comment donc son royaume subsistera-t-il? 27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. 28 Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. 29 Ou, comment quelqu'un peut-il entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort? Alors seulement il pillera sa maison. 30 Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse.

31 C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné. 32 Quiconque parlera contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. 33 Ou dites que l'arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l'arbre est mauvais et que son fruit est mauvais; car on connaît l'arbre par le fruit.

Yeshua ne dit pas que «Ce n'est pas grave, tout le monde peut se tromper...»

Yeshua nous met solennellement en garde : nous sommes personnellement responsables de ce que nous croyons et de ce que nous ne croyons pas. Yeshua ne dit absolument pas que nous avons le droit à l'erreur. Bien au contraire !

Yeshua ne plaisante pas : vous pouvez mentir à vous-même autant que voulez, vous pouvez mentir à vos proches comme vous voulez mais vous ne pourrez pas mentir à Dieu :

Luc 8:18
Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir.


Les textes de Paul sont truffés de quiproquos : la preuve !

Nous avons la preuve biblique que les lettres de Paul sont effectivement truffées de quiproquos.
C'est l'apôtre Pierre qui nous met en garde :

2 Pierre 3:15-16
Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. 16 C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.

Nous avons vu plus haut que Yeshua affirme qu'il ne sera pardonné ni dans ce monde ni dans l'autre à celui qui se sera mépris — volontairement ou pas, consciemment ou pas — sur l'action du Saint Esprit.

L'apôtre Pierre enseigne très exactement la même chose : si nous tordons le sens des lettres de Paul — et Pierre déclare justement qu'elles sont difficiles à comprendre — nous les tordons, dit-il «pour notre propre ruine».

Là encore, il n'est pas dit que nous pourrons ensuite nous réfugier derrière des excuses comme «Ce n'est pas de ma faute, j'ai cru que...» ou «Je suis désolé, je me suis trompé...». Bien au contraire, la sanction est brute, sans appel, définitive : notre ruine est scellée. Il y a là de quoi nous faire refléchir, non ?

Un exemple de quiproquo

Considérons par exemple Colossiens 2:16 :

Colossiens 2:16-17
Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: 17 c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.

C'est écrit noir sur blanc, on ne peut pas en douter : que personne ne vienne vous enquiquiner à propos de la nourriture, des fêtes, des nouvelles lunes et des sabbats !
Oui mais....

Les mots sont importants : que personne  DONC  ne vous juge au sujet de...

Cela signifie donc que cette phrase est rattachée à ce qui précède. Voyons cela :

Colossiens 2:15
il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.

Colossiens 2:16
Que personne  donc  ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: 17 c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.

Afin de mieux mettre en évidence le lien de causalité, nous pouvons tout à fait reformuler la phrase ainsi : que personne ne vous juge au sujet de la nourriture, d'une fête, d'une nouvelle lune ou des sabbats puisque Yeshua a dépouillé les dominations et les autorités en triomphant d'elles par la croix.

Démons et des hommes

Et c'est là que cela devient intéressant ! J'ai toujours cru depuis toujours que Yeshua avait triomphé des entités sataniques, des démons et du diable.
Regardons le grec de plus près :

Colossiens 2:15
il a dépouillé les dominations [ ἀρχή "  arche " Strong G746] et les autorités [ ἐξουσία " exousia " Strong G1849] , et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.


S'il est vrai que arche et exousia sont deux termes souvent associés pour désigner les démons et autres esprits mauvais sous la plume de Paul comme dans la lettre aux Éphésiens :

ÉPHÉSIENS 1.21
au-dessus de toute domination [ " arche "], de toute autorité [" exousia "], de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.

ÉPHÉSIENS 3.10
afin que les dominations ["  arche "] et les autorités [" exousia "] dans les lieux célestes connaissent aujourd' hui par l'Église la sagesse infiniment variée de Dieu,

ÉPHÉSIENS 6.12
Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations ["  arche "], contre les autorités [" exousia "], contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.


il est tout aussi vrai que ces deux mêmes termes peuvent tout à fait désigner toute autre chose dans la même lettre aux Éphésiens ou la lettre à Tite par le même Paul, à savoir

1/ les autorités humaines :

Éphésiens 1.21
au- dessus de toute domination ["  arche "], de toute autorité [" exousia "], de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.  

Tite 3.1
Rappelle-leur d'être soumis aux magistrats ["  arche "] et aux autorités [" exousia "], d'obéir, d'être prêts à toute bonne oeuvre,


2/ les autorités humaines du Sanhedrin
ou l'occupant romain
comme par exemple dans l'Évangile de Luc :

Luc 12.11
Quand on vous mènera devant les synagogues, les magistrats ["  arche "] et les autorités [" exousia "], ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz;

Luc 20.20
Ils se mirent à observer Jésus; et ils envoyèrent des gens qui feignaient d'être justes, pour lui tendre des pièges et saisir de lui quelque parole, afin de le livrer au magistrat ["  arche "] et à l'autorité [" exousia "] du gouverneur.


Si nous revenons à notre verset de départ :

Colossiens 2:15-17
Il a dépouillé les dominations ["  arche "] et les autorités [" exousia "], et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.
Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: 17 c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.


il apparaît maintenant évident que les dominations et autorités dont Yeshua a triomphé sur la croix sont les autorités spirituelles terrestres, à savoir les chefs du Sanhédrin.

En effet, ce sont bien les autorités du Sanhédrin qui légiféraient et imposaient déjà du temps de Yeshua la «bonne» manière pharisienne de manger et de boire avec les ablutions et autres rituels d'hommes :

Matthieu 15:2
Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas.


Ce sont ces mêmes chefs pharisiens qui imposaient leur manière d'observer le sabbat :

Matthieu 12:1-2
En ce temps-là, Jésus traversa des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à manger. 2 Les pharisiens, voyant cela, lui dirent: Voici, tes disciples font ce qu'il n'est pas permis de faire pendant le sabbat.


Ce sont les mêmes autorités pharisiennes qui décidaient de l'établissement des dates des fêtes et des nouvelles lunes et si on en juge par la tradition qu'ils perpétuent encore de nos jours en contorsionnant les commandements de la Torah de Dieu !

Ce que je suis en train de vous expliquer, c'est que Paul ne dit pas «mangez toutes les viandes pures et impures, oubliez le sabbat, supprimez les fêtes et abolissez les nouvelles lunes» !
Non, Paul déclare à ses disciples de ne pas se laisser entraîner par les traditions des autorités juives du Sanhédrin !

Paul explique à ses disciples qu'ils doivent pratiquer le sabbat comme Yeshua l'avait pratiqué (et non comme les pharisiens), qu'ils doivent manger les viandes pures comme Yeshua en avait mangé (et non comme les pharisiens) et qu'ils doivent honorer les nouvelles lunes et les fêtes comme Yeshua les avait honorées (et non comme les pharisiens), sans se soucier des traditions humaines mises en place par les autorités juives du Sanhédrin.

On retrouve encore de nos jours ce même esprit véhiculant des doctrines de démons ainsi que Paul l'avait annoncé à Timothée :

1 Timothée 4:1-5
Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, 2 par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, 3 prescrivant de ne pas se marier, et de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. 4 Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, 5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière.


Ces versets m'ont toujours intrigué car je ne comprenais pas bien qui pouvait bien à la fois empêcher de se marier et forcer à s'abstenir d'aliments purs !

La réponse est simple si on y refléchit bien : ce sont encore et toujours les mêmes autorités juives qui déclarent qu'un juif ne peut pas épouser une goy et qu'un juif ne peut pas manger d'aliments même purs si les aliments n'ont pas été tués selon le rituel casher...


Conclusion

Méfiez-vous des contresens et des quiproquos !

Paul gardait la loi, la Torah de Dieu et enseignait à observer les commandements de Dieu. Celui qui enseigne que la Torah de Dieu est abolie en prenant Paul à témoin est une personne «ignorante» qui a une foi «non affermie» et qui va tout droit «à sa ruine» sans retour possible.

Refléchissez-y à deux fois avant de faire dire à Paul ce qu'il ne dit pas.

Luc 8:18
Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir.



Note : c'est Nehemias Gordon qui m'a guidé sur la piste des mots grecs "arche" et "exousia". Que Dieu le bénisse !
Rendons à César ce qui appartient à César.

(Auteur du dessin du lapin-canard inconnu)

 03-03-2023   Imp. PDF   Copie aut. si mention viadei.fr

  Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Combien font trois fois quatre ? Notez-le en lettres


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ