Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Découvrir Dieu > Tout est spirituel !         

Tout est spirituel !

Matthieu 19:17
Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements.

1 Cor. 7:19
La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu est tout.

Contraints et forcés malgré eux par la Parole d'admettre que Yeshua («Jésus») et Paul ont bel et bien affirmé qu'il faut garder les commandements de Dieu, certains chrétiens se réfugient en dernier recours derrière la «spiritualité» des commandements de Dieu. 

Les commandements de Dieu seraient à considérer sur le plan spirituel et non physique. Il faut, disent-ils, «marcher selon l'Esprit et non selon la lettre» :

Romains 7:6
Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli. 

Romains 8:12-15
Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 14 car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 15 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!

Ainsi nous devons — selon ces chrétiens — marcher par l'Esprit et non selon la chair, nous devons comprendre les lois de Dieu «spirituellement» et non plus «physiquement».

Par exemple, aux yeux de ces chrétiens, le sabbat de Dieu — le jour du repos ordonné par Dieu le septième jour de la semaine — est vu non plus comme un repos physique à observer littéralement chaque samedi de la semaine mais comme une invitation allégorique à entrer dans le «repos en Christ»...

Ces chrétiens affirment que Dieu étant spirituel, c'est spirituellement, en esprit, que nous devons LE servir. J'ai longtemps moi-même validé et défendu ce point de vue !

Et pourtant les Évangiles regorgent d'exemples qui soutiennent exactement le contraire !

Le baptême d'eau

Si nous sommes des êtres «spirituels» et que nous devons servir Dieu seulement en esprit, quel est donc l'intérêt de plonger physiquement notre corps dans l'eau ? Pourquoi Yeshua et les apôtres ont-ils physiquement donné et enseigné eux-mêmes l'exemple du baptême d'eau ?

Matthieu 3:13-16
Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. 14 Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi! 15 Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. 16 Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

Yeshua avait-IL besoin d'être baptisé physiquement pour recevoir l'Esprit de Dieu en LUI ? Certainement pas !

Actes 10:47-48
Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous? 48 Et il ordonna qu'ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d'eux.

Peut-être Corneille et sa maison avaient-ils besoin du baptême d'eau pour recevoir le Saint-Esprit ?
Non puisqu'ils avaient reçu le Saint Esprit AVANT MÊME d'être baptisés !
Pierre a-t-il donc jugé bon d'annuler ou de refuser le baptême d'eau du corps physique de Corneille et de sa maison ? Non, absolument pas, au contraire !

Le baptême d'eau du corps physique revêt une importance spirituelle telle que Paul nous apprend que les premiers chrétiens recevaient le baptême en lieu et place de ceux qui n'avaient pu le faire physiquement :

1 Corinthiens 15:29
Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux? 

Si Paul enseigne réellement que tout est «spirituel», pourquoi Paul ne s'est-il donc pas révolté contre cette pratique «physique» ?
Le baptême du corps physique a une portée spirituelle que nous ne pouvons ni comprendre ni expliquer.

Les souillures du corps

Hébreux 13:4
Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères.

1 Corinthiens 6:9-10
Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, 10 ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu.

Si la foi ne relève effectivement que du plan spirituel, qu'importe à Dieu que Ses serviteurs soient impudiques, ivrognes ou homosexuels !
Il s'agit "seulement" de leur corps physique dont le comportement ne devrait pas avoir d'incidence sur le salut de notre âme ! Pourtant les apôtres tiennent un discours bien différent !

Paul nous en explique la raison :

1 Corinthiens 6:13-16
[...] Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps. 14 Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance. 15 Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d'une prostituée? Loin de là! 16 Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair.

Ce que nous enseigne ici l'apôtre Paul va totalement à rebours de ce qu'enseignent les chrétiens "spirituels" !
Paul enseigne que l'union physique de deux êtres engendre l'union spirituelle de ces deux êtres !

Ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu...

La Parole de Dieu ne nous a-t-elle jamais enseigné que les éléments physiques de ce monde pouvaient revêtir une dimension spirituelle ? Paul ne nous apprend-il pas que les israélites, bien qu'ayant goûté physiquement aux choses spirituelles de Dieu n'en ont pas moins connu un destin tragique ?

1 Corinthiens 10:1-5
Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous passé au travers de la mer, 2 qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer, 3 qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel, 4 et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ. 5 Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert.


Quand votre corps physique mange et boit le pain physique et le vin physique de la Pâque, n'êtes-vous pas en train de manger et boire le Corps spirituel et le Sang spirituel du Christ ?

Jean 6:53-58
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. 54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 57 Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. 58 C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement.


Si Paul semble se contredire à propos des viandes sacrifiées aux idoles — semblant affirmer en 1 Corinthiens 8 que nous pouvons en manger et clamer en 1 Corinthiens 10 qu'il ne faut surtout pas en manger — les chrétiens retiennent, comme des enfants de maternelle, les notions qui vont dans le sens de la chair :

1 Corinthiens 8:8
Ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu: si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus; si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins.

et oublient opportunément que le même Paul a écrit dans la même lettre, juste un peu plus loin :

1 Corinthiens 11:27-30
C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts.

Nous avons donc ici un apôtre qui nous assure que ce n'est certainement pas un aliment qui va améliorer ou altérer notre relation avec le Dieu Vivant et que nous apprend donc ce même apôtre au détour d'une phrase ?

Que notre façon de manger un aliment peut nous rendre malade, infirme et même nous donner la mort !


Cet aliment, bien sûr, est le pain et le vin de Christ mais je viens de vous démontrer que vous n'avez pas le droit d'extraire un verset de Paul pour en faire une règle générale. Lorsque vous le faites, vous tordez les Écritures pour votre propre ruine :

2 Pierre 3:15-16
Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. 16 C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.


Les commandements de Dieu

Revenons aux paroles de Yeshua et de Paul :

Matthieu 19:17
Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements.

1 Cor. 7:19
La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu est tout.

Il n'appartient certainement pas aux disciples de Yeshua de faire le tri entre les commandements de Dieu et de faire la part entre ceux qui sont «spirituels» et ceux qui sont «physiques» ! C'est le même Dieu qui les a donnés ! Si seuls les commandements «spirituels» avaient de l'importance aux yeux de Dieu, pourquoi nous a-t-IL donné aussi un corps physique ?

Yeshua n'est certainement pas venu abolir la loi, IL est venu la mettre en oeuvre, IL est venu nous montrer comment la comprendre :

Matthieu 5:27-28
Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras point d'adultère. 28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. 

Yeshua enseigne-t-IL que la loi est abolie ? Au contraire, loin d'être abolie, le champ d'application de la loi est élargi :
Non seulement la loi est contraignante sur le plan «physique» mais elle est également contraignante sur le plan «spirituel».

Qui sommes-nous pour comprendre toute la portée spirituelle d'un commandement «physique» ?
Qui sommes-nous pour décréter que c'est «spirituellement» qu'il faut observer le sabbat de Dieu ?
Qui sommes-nous pour décréter que les lois alimentaires n'ont plus lieu d'être ?
Qui sommes-nous pour remettre en cause les lois de Dieu ?

Soyons humbles, revenons à notre place, soyons véritablement comme de petits enfants et n'obéissons pas seulement aux commandements que nous comprenons !


 Publié le 07-02-2022 par Thierry R.  Mod. le --   Copie autorisée avec mention de l'auteur

  Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette* :

Combien font quatre multipliés par sept ?
Répondre en chiffre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ