Via Dei, le chemin de Dieu

«Lorsque l'incrédulité devient une foi, elle est moins raisonnable qu'une religion»
Edmond de Goncourt

Via Dei > Science & medias > L'influence des francs-maçons dans l'État

L'influence des francs-maçons

# La franc-maçonnerie et la politique
# La franc-maçonnerie et l'école de la République
# La franc-maçonnerie et le chaos mondial

Si vous doutez encore que la franc-maçonnerie est omni-présente dans la République, omni-potente dans les écoles de la République, si vous n'avez pas compris que les franc-maçons ont pour but véritable de remplacer les religions établies et de devenir la religion d'État, il vous suffit d'ouvrir grand vos yeux et vos oreilles et de prendre le temps de visionner les vidéos de cette page.

La franc-maçonnerie et la politique


L'influence des francs-maçons sur la politique en France et dans le monde n'est plus à prouver sauf pour ceux qui continuent à se voiler la face... Voici un florilège de témoignages qui devraient suffire à vous ouvrir les yeux.
Qu'est-ce que cela change pour vous ? Regardez et écoutez...


Joffrin : «La franc-maçonnerie est toujours plus progressiste que la moyenne de la population»


Conscients que leur existence au sein de l'Etat même constitue un problème, beaucoup de «frères maçonniques» affirment haut et fort que leur «confrérie» n'est rien de plus qu'une sorte de club ou d'association à caractère purement privé. Est-il alors normal qu'il faille impérativement en être membre pour «avancer en politique» ?

Hollande : «il faut passer par la franc-maçonnerie pour accèder au pouvoir»


«La franc-maçonnerie a son mot à dire et elle le dit»

 Si malgré tout, vous aviez encore des doutes sur l'identité de ceux et celles qui tirent les ficelles, visionnez donc cette dernière vidéo pour avoir une affirmation catégorique du mariage politique/franc-maçonnerie :

«Nous, francs-maçons [...] nous voulons réhabiliter le politique...»

D'autres groupes existent ainsi comme le groupe Bilderberg (dont tout le monde sait, bien évidemment, qu'il n'existe pas) ou la Trilatérale...

La franc-maçonnerie et l'école de la République

La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a tenu  le discours d’introduction du colloque de la franc-maçonnerie qui a eu lieu le samedi 2 avril 2016 à 10 heures. Lors du dîner annuel de la Grande Loge de France auquel elle avait participé le 26 septembre 2015, elle avait assuré les organisateurs du colloque de son «soutien et [s]on parrainage», laissant présager sa participation en avril 2016.
Elle s’y était montrée assez élogieuse à l’égard de l’obédience en déclarant notamment qu’elle était consciente de «ce que la République et l’Ecole doivent à la franc-maçonnerie depuis deux siècles»...
Comprenne qui pourra !

Écoutons maintenant un autre ministre de l'Enseignement (le prédecesseur de NVB) expliquer ce qui est à l'origine de la laïcité, à savoir la création d'une nouvelle religion à l'initiative des francs-maçons... Les athées naïfs et laïques qui pensaient que la laïcité signifiait le renoncement à toute religion en seront pour leurs frais !

«Ceux qui vont construire l'école de la République sont venus avec un projet spirituel car la République pour s'établir,
a besoin de former sa propre religion qu'ils vont appeler "la laïcité" »...

Le même Vincent Peillon insiste encore sur la nécessité de supplanter le catholicisme et d'instaurer un nouvel esprit religieux au sein même de la République via la laïcité et créer ainsi —selon ses propres termes— « une nouvelle religion laïque » via les instituteurs de l'école de la République en s'appuyant sur l'action déterminante des francs-maçons... Cela ne s'invente pas, c'est lui-même qui le dit :


Dans la vidéo ci-après, la sénatrice Laurence Rossignol (PS) ne dit pas autre chose en affirmant que «la laïcité [...] protège [les] enfants et leur garantit les mêmes droits et l'accès aux mêmes valeurs
La question est «de quelles valeurs parle-t'on ?»

Si vous ne le saviez pas, voici ce qu'elle pense de la relation qui vous unit à vos enfants : «les enfants n'appartiennent pas à leurs parents», ce qui sous-entend clairement qu'il ne revient pas aux parents de décider du choix de leur éducation. Mais à qui donc ce droit revient-il donc alors ? A l'école de la République ? Aux francs-maçons instituteurs que louent Vincent Peillon et Vallaud-Belkacem ?

«Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents»

Pourtant, ces représentants de la République ne devraient pas être sans savoir que, selon la Déclaration des Droits de l'homme, l'article 26.3 dispose que «Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants».
Source ONU - Source Ministère de la Justice

La franc-maçonnerie et le chaos en cours...

La franc-maçonnerie n'est certainement pas étrangère au chaos actuel et à venir ni non plus les mouvements juifs messianiques qui font tout pour préparer et accélérer voire précipiter la venue tant attendue de leur messie. L'étrange slogan "Ordo ab chao" qui est la devise ancestrale du «Rite écossais ancien et accepté» a même été adopté récemment par la Grande Loge de France...



Témoignage d'un ancien franc-maçon






Publié le 01-12-2016 par Thierry Riviere  Modifié le 30-09-2017   Copie autorisée (avec mention de l'auteur et lien vers l'article original)

Vous pouvez réagir à cet article ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Votre nom* :
Site web :
Votre commentaire* :

Devinette :

Combien font quarante-quatre divisés par quarante-quatre ?
Répondre en lettre dans la case ci-dessous...


 

Les champs marqués * sont obligatoires. La publication des commentaires est soumise à validation.
Site créé à la gloire de Jésus-Christ